Passer au contenu principal

«L’économie mondiale n’échappera pas à un ralentissement jusqu’à fin mars»

La Bourse suisse continue de fonctionner en mode de crise. Toutes les actions cotées au Swiss Market Index ont perdu de la valeur jeudi.

«Il n’y a pas de récession globale à redouter dans la situation actuelle», nuance néanmoins le spécialiste.
«Il n’y a pas de récession globale à redouter dans la situation actuelle», nuance néanmoins le spécialiste.
Yvain Genevay / LMD

Les risques ou les craintes d’une épidémie mondiale de coronavirus inquiètent toujours les marchés financiers. La Bourse suisse continue elle-même de fonctionner en mode de crise. Le SMI (Swiss Market Index) a en effet subi une correction sévère jeudi: -2,92%. Toutes les actions cotées à cet indice (regroupant les vingt plus grosses capitalisations de la corbeille helvétique) ont en outre perdu de la valeur. À l’instar d’UBS (-0,94%), Credit Suisse (-3,34%), Swatch Group (-0,89%), Nestlé (-1%) ou Swisscom (-2,18%).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.