Passer au contenu principal

L’échec de Sunrise fragilise l’ex-Cablecom

Le directoire et le conseil d’administration de Sunrise préfèrent reporter l’absorption d’UPC Suisse. L’incertitude pèse de plus en plus sur l’avenir du câblo-opérateur.

Pour l'heure, Sunrise n'absorbera pas UPC Suisse (ex-Cablecom).
Pour l'heure, Sunrise n'absorbera pas UPC Suisse (ex-Cablecom).
CHRIS BLASER/ARCHIVES

Décidément! Le marché suisse des télécommunications continue de nous surprendre. Le numéro 2 de la branche, Sunrise, annule une assemblée générale extraordinaire, vingt-quatre heures avant sa tenue. Les actionnaires étaient pourtant convoqués pour prendre une décision cruciale. Celle-ci ne paraît pas définitivement abandonnée. Le sort de l’une des deux firmes les plus concernées paraît toutefois incertain: UPC Suisse (ex-Cablecom).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.