Passer au contenu principal

EasyJet va créer une compagnie en Autriche

Le Brexit oblige EasyJet à se réorganiser. La compagnie à bas coûts va créer une nouvelle compagnie basée en Autriche.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
AFP

«Le siège sera établi à Vienne et permettra à la compagnie de continuer à voler à la fois à travers l'Europe et en domestique au sein de pays européens, une fois que le Royaume-Uni aura quitté l'Union européenne (UE). Et cela quoi qu'il advienne des discussions sur le futur accord aérien entre le Royaume-Uni et l'UE», a expliqué, dans un communiqué, le groupe basé à Luton dans le nord de Londres.

Le Brexit pourrait entraîner une sortie du Royaume-Uni du ciel unique européen. Un accord permet, en effet, aux compagnies basées dans les pays concernés de voler sans entrave à travers toute l'Europe.

Sitôt connue la décision des Britanniques de quitter l'UE, lors du référendum du 23 juin 2016, easyJet avait fait savoir qu'elle chercherait à obtenir un certificat de transporteur aérien dans un autre pays de l'UE, afin de pouvoir continuer d'exploiter sans contrainte ses lignes européennes.

Dans le communiqué diffusé vendredi, l'entreprise annonce «avoir soumis plus tôt cette année une candidature auprès d'Austro Control pour l'obtention d'un certificat de transport aérien (CTA) et auprès du ministère fédéral autrichien des Transports, de l'Innovation et de la Technologie pour l'obtention d'une licence de transporteur aérien».

«La procédure d'accréditation est à présent bien avancée et easyJet espère obtenir le CTA et la licence dans un futur proche. Cela permettra d'établir une nouvelle compagnie easyJet Europe», a poursuivi le groupe au logo orange et blanc.

Pas de transfert de postes

La nouvelle compagnie constituera une filiale de l'entreprise basée à Luton. Mais elle disposera d'une autonomie complète, a précisé une porte-parole de la société. L'entreprise n'a pas fourni de calendrier. Elle a toutefois précisé qu'aucun de ses 6000 emplois au Royaume-Uni ne serait transféré vers l'Autriche.

L'entité principale d'easyJet, qui reste à Luton, sera chargée de l'exploitation des quelque 140 avions basés au Royaume-Uni, et qui serviront pour des liaisons entre ce pays et l'UE ou des pays non-européens. EasyJet Europe exploitera pour sa part une centaine d'appareils, en s'appuyant sur ses 4000 salariés présents dans l'UE.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.