Passer au contenu principal

«Nous devons réapprendre à user nos voitures et les faire durer le plus longtemps»

Alors que le nombre de véhicules neufs vendus en Suisse est en baisse, Lucien Willemin plaide pour un retour des modèles d’occasion.

Neuchâtel a décidé d’inclure la notion d'énergie grise dans le calcul de la nouvelle taxe en accordant un rabais lié à l’âge du véhicule. Une première en Suisse.
Neuchâtel a décidé d’inclure la notion d'énergie grise dans le calcul de la nouvelle taxe en accordant un rabais lié à l’âge du véhicule. Une première en Suisse.
Allenspach (Archives)

La semaine dernière, la fédération des importateurs d’automobiles auto-suisse a annoncé que les ventes de voitures neuves en Suisse ont baissé en 2013 de 6,2%, à 307,885 véhicules. L’organisation a souligné que cette diminution était pire dans les pays voisins, plus touchés par la crise, et qu’elle était largement due à une loi fédérale, en vigueur depuis juillet 2012, taxant davantage les véhicules émettant plus de 130 grammes de CO2 par kilomètre. Tout le monde ne partage pas ce point du vue. Entretien avec Lucien Willemin, auteur du livre «En voiture Simone» (Editions G d’Encre, 2013).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.