Les détaillants ont les marges brutes les plus élevées

SuisseMigros et Coop, cités dans une étude européenne, expliquent qu'ils ont des coûts salariaux et locatifs plus élevés qu'ailleurs.

Migros et Coop expliquent que leurs marges «ne sont pas comparables».

Migros et Coop expliquent que leurs marges «ne sont pas comparables». Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En comparaison européenne, Migros et Coop possèdent les marges les plus élevées sur les prix. Tel est le résultat d'une étude de la société de conseil allemande Deekeling Arndt Advisors pour le compte de l'association suisse Promarca.

En 2015, Migros a réalisé la marge brute la plus importante avec 40,2%, selon l'enquête mise à jour dimanche par le journal alémanique Schweiz am Sonntag que l'ats s'est procurée. Avec 29,8%, Coop devance aussi ses concurrents européens.

La marge brute représente le ratio entre ventes et coûts de la production. Elle indique donc combien d'argent gagne un détaillant, après déduction de ses frais de marchandises. Mais les charges liées à l'administration, la publicité et la vente ne sont pas prises en considération.

Derrière les deux groupes helvétiques figure l'entreprise allemande Rewe avec une marge brute de 25,5%, contre 11,5% pour son compatriote Edeka. Les chaînes de distribution françaises, Auchan et Carrefour, gagnent respectivement 23,5% et 20,9%. Les plus petites marges reviennent aux détaillants britanniques Tesco (5,2%) et Morrisons (3,8%).

Duopole mis en cause

Pour Patrik Ducrey vice-directeur de la Commission de la concurrence (COMCO), la haute concentration du marché («le duopole effectif») constitue une des raisons pour lesquelles les prix en Suisse sont plus élevés qu'en Allemagne par exemple. «Les marges brutes élevées sont une boîte noire», indique-t-il dans les colonnes du journal alémanique.

Selon Migros et Coop, les marges ne sont pas comparables. Le premier confectionne de nombreux produits lui-même via M-Industrie, ce qui conduit à une marge brute plus élevée. Les autres détaillants achètent leurs produits auprès des fabricants qui doivent à leur tour atteindre une certaine marge, explique le porte-parole du géant orange, Luzi Weber, à l'ats.

A cela s'ajoutent des coûts salariaux et locatifs plus élevés en Suisse qu'ailleurs, concluent les deux entreprises dans l'article. (ats/nxp)

Créé: 19.02.2017, 14h12

Articles en relation

«Les chiffres d'affaires stagnent» chez Migros

Suisse Avant son départ à la retraite, le patron de Migros fait un constat plutôt négatif sur l'état de son entreprise. Mais l'espoir subsiste. Plus...

Coop a fait grimper ses bénéfices en 2016

Suisse L'année écoulée a été bonne pour le groupe de distribution bâlois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'accord sur le Brexit divise le gouvernement britannique
Plus...