Passer au contenu principal

Croissance des services en forte progression en août

Alors que Pékin et Washington sont en guerre commerciale, l'activité dans les services en Chine a fortement progressé depuis quatre mois.

La Chine et les États-Unis sont engagés depuis plus d'un an dans un bras de fer commercial qui s'est traduit par l'imposition réciproque de droits de douane punitifs sur plus de 360 milliards de dollars d'échanges annuels.
La Chine et les États-Unis sont engagés depuis plus d'un an dans un bras de fer commercial qui s'est traduit par l'imposition réciproque de droits de douane punitifs sur plus de 360 milliards de dollars d'échanges annuels.
archive, Keystone

L'activité dans les services en Chine a connu en août son rythme de progression le plus rapide depuis quatre mois, selon un indice indépendant publié mercredi, malgré un contexte de guerre commerciale avec Washington.

L'indice des directeurs d'achat (PMI) pour les services, calculé par le cabinet IHS Markit et publié par le groupe de médias Caixin, s'est établi à 52,1 le mois dernier, contre 51,6 en juillet.

Ce secteur crucial de la deuxième économie mondiale continue de progresser: un chiffre supérieur à 50 témoigne d'une expansion de l'activité, et en deçà d'une contraction. Dans un contexte de tensions commerciales avec Washington, le mois d'août a été marqué par une demande intérieure en matière de services «plus forte que la demande étrangère», souligne Zhong Zhengsheng, analyste de CBEM, cabinet affilié à Caixin.

Bras de fer commercial

La Chine et les États-Unis sont engagés depuis plus d'un an dans un bras de fer commercial qui s'est traduit par l'imposition réciproque de droits de douane punitifs sur plus de 360 milliards de dollars d'échanges annuels.

De nouvelles surtaxes frappant des milliards de dollars de produits chinois sont en outre entrées en vigueur dimanche aux États-Unis. La Chine a répliqué en augmentant les droits de douane sur 75 milliards de dollars de biens américains.

Tensions commerciales

L'indice PMI pour les services de Caixin, calculé de façon indépendante à partir de sondages d'entreprises, est très suivi: les services, vers lesquels la Chine entend rééquilibrer son modèle économique, constituent plus de la moitié de son PIB et sont pour elle un moteur de croissance essentiel.

Par ailleurs, l'indice composite PMI de Markit-Caixin (qui agrège services et industrie manufacturière), s'est établi en août à 51,6 contre 50,9 en juillet.

«L'économie chinoise a montré en août des signes évidents de reprise, en particulier dans le secteur de l'emploi», qui retrouve son meilleur niveau depuis janvier 2015, constate Zhong Zhengsheng. «Mais les tensions commerciales continuent à peser sur la confiance des entreprises», selon lui.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.