Credit Suisse règle un conflit aux Etats-Unis

BanquesLa grande banque va payer un peu plus de 110 millions de francs pour régler une plainte collective.

Le Credit Suisse signe un accord avec des plaignants aux Etats-Unis.

Le Credit Suisse signe un accord avec des plaignants aux Etats-Unis.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Credit Suisse accepte de payer 110 millions de dollars à des investisseurs réclamant des dédommagements dans le cadre d'une plainte collective en relation avec des titres garantis par des hypothèques, avant la crise financière. Un juge américain a donné son feu vert.

La banque a confirmé jeudi une dépêche de l'agence Reuters à ce sujet. Un tribunal de district américain a donné son feu vert provisoire à l'accord, selon l'agence. Avec leur plainte collective déposée en 2008, les investisseurs avaient été parmi les premiers à attaquer judiciairement des banques dans le cadre de l'affaire des subprimes.

Un porte-parole du Credit Suisse a salué la décision du tribunal. «Nous saluons l'accord dans cette dernière plainte collective encore pendante en relation avec des «Residential Mortgage-backed Securities», a-t-il déclaré à l'ats.

Le juge new-yorkais Paul Crotty a estimé pour sa part que l'arrangement à l'amiable entre Credit Suisse et les plaignants, représentés par un fonds de pension de menuisiers de l'Etat du New Jersey (est), était a priori «équitable».

Ce feu vert doit encore être conforté lors d'une audience prévue le 10 mai pour s'assurer que l'accord est «juste, raisonnable et équitable» pour l'ensemble des plaignants, selon des documents judiciaires. (ats/nxp)

Créé: 07.01.2016, 22h18

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse: il fera beaucoup plus chaud et sec en 2050
Plus...