Passer au contenu principal

TourismeCoup d'arrêt pour la parahôtellerie suisse

Le nombre de nuitées dans les campings, les auberges de jeunesse et les appartements de vacances a stagné après neuf mois l'an dernier.

Pour les campings, les nuitées se sont hissées à 2,4 millions.
Pour les campings, les nuitées se sont hissées à 2,4 millions.
Keystone

Le secteur de la parahôtellerie a stagné en Suisse après neuf mois en 2019. Malgré une progression au 3e trimestre, le nombre de nuitées dans les campings, les auberges de jeunesse et les appartements de vacances s'est très légèrement contracté de 0,6% en l'espace d'un an à 14,6 millions.

Entre juillet et fin septembre, le secteur de la parahôtellerie a enregistré une croissance des nuitées de 2,5% à 6,8 millions, ressort-il des chiffres dévoilés lundi par l'Office fédéral de la statistique. Sur ce total, 2,15 millions de nuitées (+1,9%) sont à mettre au compte des appartements de vacances, la moitié de celles-ci ayant été générées par des clients suisses.

Du côté des hébergements collectifs, comme les auberges de jeunesse notamment, le nombre de nuitées s'est inscrit au 3e trimestre à 2,2 millions (+2%), dont 1,8 million à mettre au compte d'hôtes suisses. Pour les campings, les nuitées se sont hissées à 2,4 millions, la part des réservations de visiteurs établis en Suisse a atteint 1,6 million.

En 2018, le nombre de nuitées dans la parahôtellerie avait crû de 4,2%. Les chiffres définitifs pour l'ensemble de l'année 2019 seront dévoilés en juin.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.