Passer au contenu principal

«Nous avons commis des erreurs, c’est incontestable»

Le président de Credit Suisse, Urs Rohner, commente les contradictions de l’affaire Khan et soutient le patron de la banque Tidjane Thiam.

Urs Rohner avoue qu’il était pour lui «presque insupportable d’admettre que nous avons espionné nos propres employés».
Urs Rohner avoue qu’il était pour lui «presque insupportable d’admettre que nous avons espionné nos propres employés».
RENÉ RUIS

Credit Suisse fait le ménage. Secoué par l’affaire d’espionnage visant son ancien banquier vedette Iqbal Khan, le groupe a annoncé mardi le départ avec effet immédiat de son directeur opérationnel, Pierre-Olivier Bouée, et du responsable de la sécurité. Le président de Credit Suisse, Urs Rohner, s’explique.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.