Commerce: l'UE souhaite «éviter le chaos»

EconomieLe président du Conseil européen veut encore croire qu'il est possible d'éviter le conflit commercial entre la Chine et les USA.

Donald Tusk a lancé indirectement un message à Donald Trump, qui va retrouver Vladimir Poutine à Helsinki, lundi.

Donald Tusk a lancé indirectement un message à Donald Trump, qui va retrouver Vladimir Poutine à Helsinki, lundi. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a appelé lundi à Pékin la Chine, mais aussi les Etats-Unis et la Russie, à «éviter le chaos», au moment où l'Amérique de Donald Trump a engagé un bras de fer avec ses principaux partenaires commerciaux.

«Il est encore temps d'éviter le conflit et le chaos», a déclaré M. Tusk lors d'une rencontre avec le Premier ministre chinois Li Keqiang, en proposant d'engager une réforme de l'Organisation mondiale du commerce. «Nous sommes tous conscients que l'architecture mondiale est en train de changer sous nos yeux», a déclaré M. Tusk, rappelant que «le monde que nous avons construit pendant des décennies (...) a apporté une Europe en paix, le développement à la Chine et la fin de la guerre froide».

«Il est du devoir commun de l'Europe et de la Chine, mais aussi de l'Amérique et de la Russie, de ne pas détruire cet ordre mondial mais plutôt de l'améliorer, et de ne pas engager des guerres commerciales qui ont débouché sur des conflits ouverts si souvent dans notre histoire», a-t-il ajouté, alors que les présidents russe et américain doivent se retrouver dans la journée à Helsinki. «C'est pourquoi j'appelle nos hôtes chinois, mais aussi les présidents Trump et Poutine, à engager conjointement un processus de réforme complet de l'OMC», a ajouté M. Tusk.

Le président du Conseil européen est à Pékin en compagnie du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, à l'occasion du sommet annuel Chine-UE. Les deux hommes doivent être reçus dans la journée par le président chinois Xi Jinping. «Nous sommes tombés d'accord pour dire que dans les circonstances internationales actuelles, il est important de défendre le multilatéralisme et le libre-échange», a déclaré le Premier ministre chinois. (afp/nxp)

Créé: 16.07.2018, 06h03

Articles en relation

Russie, Europe et Chine, les «ennemis» de Trump

Etats-Unis Le président américain considère que les grandes puissances mondiales et européennes ne sont pas des alliées commerciales, à la veille d'une rencontre avec Vladimir Poutine à Helsinki. Plus...

Trump «prêt» pour son face-à-face avec Poutine

Diplomatie Le président américain doit rencontrer son homologue russe le 16 juillet à Helsinki. Il assure qu'il est «prêt». Plus...

Pékin riposte et en appelle à l'OMC

Guerre commerciale Après avoir annoncé une hausse des droits de douane sur 540 produits américains, la Chine a saisi l'Organisation mondiale du commerce. Plus...

Washington et Pékin en guerre commerciale

Commerce Les nouvelles taxes douanières américaines sur les importations chinoises sont entrées en vigueur vendredi matin. Pékin promet une «riposte». Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.