Passer au contenu principal

Le commerce en ligne favorise la fraude à la TVA

Des fiscs européens subissent des pertes liées à la distribution online. La Suisse se dotera d’une arme l’an prochain.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

Le commerce en ligne ne connaît pas de frontières. L’identité et le domicile réels de tous les distributeurs, actifs sur la Toile, ne sont pas toujours faciles à déterminer. Rien de tel pour favoriser la fraude à la TVA (taxe sur la valeur ajoutée). Du coup, nombre de fiscs européens subissent des pertes liées à cette forme de distribution.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.