Passer au contenu principal

Le commerce de détail suisse en pleine transition

Lidl ouvre un centre de distribution sur sol romand et Migros lance un service inédit en ligne.

Deux annonces, faites vendredi, témoignent de l’évolution rapide dans le secteur du commerce de détail en Suisse. Le patron de Lidl, dans un entretien accordé au Blick, a déclaré que le discounter allemand ouvrira au début du mois de juin un centre logistique dans le canton de Fribourg. En même temps, Migros a présenté un nouveau service, «PickMup», permettant au client de passer ses commandes en ligne et de les retirer dans un magasin de son choix du groupe orange.

Lidl, entré sur le marché helvétique en 2009, y exploite déjà 101 points de vente. L’an dernier, le détaillant y a encore ouvert neuf magasins. Comme en 2014, il prévoit d’investir 100 millions de francs en 2015. Son nouveau centre fribourgeois, basé à Sévaz, desservira jusqu’à 70 succursales romandes. Quelque 360 transports par camion y sont prévus par jour. Son compatriote Aldi, arrivé en Suisse en 2005, s’y épanouit également. Il recense même 166 points de vente dans le pays.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.