CNNMoney se lance en Suisse entouré d'un nuage de mystère

MédiasLa chaîne économique sera diffusée dès le 24 janvier. Sa direction garde secrète le nom des investisseurs de cet ambitieux projet.

C’est la première fois que la marque CNNMoney s’exporte en dehors des États-Unis.

C’est la première fois que la marque CNNMoney s’exporte en dehors des États-Unis. Image: CNN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un média anglophone centré sur l’actualité financière helvétique a-t-il une chance en Suisse? CNNMoney Switzerland relève le défi. La nouvelle chaîne a annoncé mercredi, dans son studio flambant neuf de Zurich, qu’elle diffuserait ses premières émissions le 24 janvier prochain, lors du Forum de Davos.

Menée comme un «show» à l’américaine, la conférence de presse a dessiné les contours des futurs programmes. Soit trois heures de direct, de 18 h à 21 h. Le reste du temps, les spectateurs pourront regarder des rediffusions, des entretiens préenregistrés ainsi que des contenus de CNN International. Outre l’actualité économique, la chaîne multimédia couvrira aussi des sujets culturels, «lifestyle» ou sportifs. Elle sera visible sur les principaux distributeurs, sur son site Internet et sur les réseaux sociaux.

C'est la première fois que la marque CNNMoney - qui n'était jusqu'à présent qu'un site Web - se décline sous la forme d'une véritable chaîne. Elle arrive en Suisse grâce à un partenariat portant sur l'utilisation du nom, des talents et de la technologie, conclu entre la maison mère du groupe CNN, Turner Broadcasting, et l’agence lausannoise de marketing digital MediaGo. Le directeur de cette dernière société, le Vaudois Christophe Rasch, est aussi le fondateur et directeur général de CNNMoney Switzerland. Ancien journaliste à la RTS, il a notamment lancé la chaîne valdo-fribourgeoise La Télé avant de se réorienter dans le conseil aux entreprises. «Nous ne sommes pas une simple chaîne, mais une nouvelle opération médias», s’est-il enthousiasmé. CNN Money se définit comme un produit sans comparaison dans le pays.

Opacité financière

En gestation depuis deux ans, l’ambitieux projet est suivi avec attention et un certain scepticisme dans un paysage médiatique en mutation. Il suscite aussi des interrogations en raison de la double casquette de Christophe Rasch et le risque de conflits d’intérêts, comme le souligne le Tages-Anzeiger, mercredi.

Passablement d’argent semble avoir été dépensé pour donner corps au canal. En témoigne notamment la technologie de pointe qui sera utilisée ou l’engagement d’une vedette de la télévision publique alémanique – Urs Gredig – comme rédacteur en chef. Mais CNNMoney Switzerland ne dévoile pas les montants investis. Et elle s’est refusée à donner toute indication sur les origines de son financement et la structure de son actionnariat. Tout juste sait-on qu’il s’agit d’une société entièrement privée détenue à 80% par la direction.

«Nous sommes là pour parler de ce que nous allons faire et pas comment nous allons le faire», s’est défendu le président du conseil d’administration, Julien Pitton, face à l’insistance des journalistes. Ce banquier a notamment travaillé pour les établissements Edmond de Rothschild, Ferrier Lullin, à Genève, et Paribas à Londres.

Selon l’Office fédéral de la communication, cité par le Tages-Anzeiger, une chaîne n’est tenue de déclarer que les actionnaires qui détiennent au moins un tiers du capital ou des voix.

Studio à Gland

CNNMoney Switzerland, qui emploie une trentaine de collaborateurs, a aussi une présence en Suisse romande. Elle a basé son siège à Lausanne et ouvert un studio à Genève. Un troisième est en construction à Gland et devrait être opérationnel à la fin de 2018. (TDG)

Créé: 29.11.2017, 20h40

Articles en relation

CNNMoney Switzerland a ouvert à Genève

Télévision La nouvelle chaîne de télévision CNNMoney Switzerland a son studio au bout du lac. Il devrait précéder une autre antenne à Gland (VD). Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Papyrus: les régularisés gagnent plus et vont mieux que les illégaux
Plus...