Le chocolat se porte bien

IndustrieL'an passé, l'industrie chocolatière a notamment bénéficié de la hausse des exportations.

Le chiffre d'affaires réalisé à l'étranger a porté sur un montant de 874 millions de francs. (Photo d'illustration)

Le chiffre d'affaires réalisé à l'étranger a porté sur un montant de 874 millions de francs. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'industrie chocolatière suisse a réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 1% l'an dernier à 1,76 milliard de francs. Les volumes ont augmenté plus fortement ( 2,3%), grâce aux exportations. La consommation par tête est en baisse.

La quantité totale de chocolat helvétique vendu en Suisse et à l'étranger s'est ainsi établie à 185'639 tonnes, a indiqué mardi la Fédération de l'industrie chocolatière suisse (Chocosuisse). Les exportations, en hausse de 4,3% sur un an, en ont constitué la part du lion, avec un peu plus de 122'000 tonnes (soit une part de 65,7%).

Le chiffre d'affaires réalisé en Suisse a atteint 890 millions de francs (-1,5%). Les produits helvétiques subissent de plus en plus la concurrence des chocolats étrangers, en raison du franc fort qui rend les importations plus avantageuses. Les exportations ont pour leur part généré des ventes de 874 millions ( 3,7%).

Concernant les importations, les produits venant de l'étranger se sont arrogé l'an dernier plus de 40% de la valeur totale écoulée en Suisse. Il y a dix ans encore, cette part n'excédait pas 30%, explique Urs Furrer, directeur de Chocosuisse, contacté par l'ats.

Baisse vers l'Allemagne

Le chiffre d'affaires réalisé à l'étranger a porté sur un montant de 874 millions de francs, en progression de 3,7% en un an. Les deux plus grands marchés à l'exportation (avec respectivement 15% et 11,7%) ont connu des évolutions contradictoires, en baisse pour l'Allemagne et en augmentation pour le Royaume-Uni.

Derrière, le classement des cinq plus gros débouchés est complété par la France, le Canada et les Etats-Unis, tous trois en hausse. Chocosuisse met encore en exergue la forte croissance réalisée avec Israël, alors que l'Australie, la Chine, le Brésil et la Russie subissaient des contractions supérieures à 10%.

Consommation en recul

Les Suisses, en revanche, se sont montrés moins friands de chocolat en 2016. Les ventes totales sur le marché indigène ont reculé de 1,2%, relève l'organisation faîtière de la branche. Le détail montre une augmentation de 1,2% pour les produits semi-finis, mais une baisse de 1,8% pour les produits finis.

Du coup, la consommation annuelle par tête d'habitant a perdu 100 grammes pour se fixer à 11 kilogrammes, tout rond. La quantité est en recul constant depuis plusieurs années. A titre de comparaison, le Suisse moyen mangeait encore 12,4 kilos en 2009.

Sans doute une volonté du consommateur de davantage surveiller sa ligne.

Pas de quoi s'alarmer toutefois aux yeux d'Urs Furrer. «Sur une longue période, la quantité tend à se situer entre 10,5 et 12,5 kilos.»

Les tablettes de chocolat ont concentré près de la moitié (48,3%) des produits écoulés, devant les confiseries au chocolat (22,4%). Pour rappel, le secteur réunit en Suisse 18 entreprises, selon Chocosuisse. Le nombre d'employés dépassait 4500 à la fin de l'an dernier, répartis à parts égales entre femmes et hommes. (ats/nxp)

Créé: 14.03.2017, 09h55

Articles en relation

Lindt & Sprüngli voit son bénéfice bondir en 2016

Chocolat Le chocolatier zurichois Lindt & Sprüngli a battu un nouveau record l'an passé, en raison d'un taux d'imposition plus bas. Plus...

Barry Callebaut démarre en douceur

Chocolat Le chocolatier industriel zurichois a généré près de 1,9 milliard de francs de chiffre d'affaires au premier trimestre exercice décalé 2016/2017, en hausse de 4,2% sur un an. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Jocelyne Haller refuse son élection
Plus...