Passer au contenu principal

Gestion de fortune«Des centaines de milliards vont sortir de Suisse»

La petite clientèle ouest-européenne n'a plus intérêt à placer ses fonds en Suisse, à quoi va s'ajouter l'impact de l'impôt libératoire. Au total, les banques verront disparaître des centaines de milliards, estime UBS.

«Suite à la réorganisation de la place financière et au projet d’impôt libératoire, nous nous attendons à ce que des centaines de milliards de francs sortent de la Suisse. Pour UBS, cela devrait représenter entre 12 et 30 milliards de francs». Ces deux phrases lâchées dans une interview publiée lundi par Schweizer Bank ont l'effet d'un coup de tonnerre, surtout venant de Jürg Zeltner, le grand patron de la gestion de fortune d'UBS.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.