Les caisses de pension construisent-elles trop?

SuisseAlors que les appartements vides se multiplient, des immeubles continuent de pousser en Suisse. La faute aux caisses de pension et aux assureurs.

Les caisses de pension et les compagnies d'assurance investissent massivement dans la pierre.

Les caisses de pension et les compagnies d'assurance investissent massivement dans la pierre. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse connaît un nombre record de logements inoccupés. En effet, plus de 72'000 appartements n'ont pas trouvé preneur et ce chiffre pourrait grimper à 80'000 d'ici à la fin de l'année, selon UBS. Ce boom de l'immobilier est à mettre en grande partie sur le compte des faibles taux d'intérêt que connaît la Suisse ces dernières années. Des taux qui poussent les riches investisseurs tels que les compagnies d'assurance et les caisses de pension à se tourner vers ce marché à la recherche de rendements intéressants.

«Ils ont beaucoup d'argent liquide qu'ils devraient, sinon, placer à des taux négatifs. Investir cet argent dans l'immobilier vaut donc la peine, même si le taux de vacance est élevé et qu'il n'y a aucun rendement» explique lundi à Blick Adrian Wenger, du VZ Vermögenszentrum, la principale société indépendante de conseils financiers en Suisse. «Cela reste préférable à des taux d'intérêt négatifs.»

A la recherche de terrains

Du coup, les Suisses qui possèdent du terrain peuvent trouver facilement un acquéreur auprès des assureurs ou des caisses de pension. Et ce, même si le prix est bien supérieur à celui du marché. Toutes les surfaces les intéressent, à condition toutefois qu'ils puissent investir ensuite au moins 8 millions de francs, seuil à partir duquel un achat devient intéressant.

Gros risque toutefois à cette frénésie immobilière: si les caisses de pension devaient verser des retraites élevées, elles seraient obligées de vendre leurs biens immobiliers. Avec pour conséquence un marché inondé de logements ne trouvant pas d'acheteurs. «La bulle immobilière volerait en éclat», selon Adrian Wenger, même s'il est peu probable que le phénomène se produise ces prochaines années.

Autre risque: comme les caisses de pension peuvent mieux faire face que les privés aux appartements vacants, elles pourraient mettre le marché immobilier sous pression. Grâce à des loyers agressifs, elles pourraient ainsi remporter la concurrence face aux investisseurs privés.

Créé: 04.02.2019, 13h32

Les caisses devraient investir plus dans les hypothèques

Les caisses de pension suisses n'investissent que de manière limitée dans les hypothèques. Ces placements pourraient cependant offrir de meilleurs rendements tout en maintenant un niveau de risque faible. Les possibilités de placement existantes ne sont pas épuisées, a indiqué le comparateur en ligne Moneypark lundi dans une étude.

D'après les données recueillies, les caisses de pension investissent seulement 1,3% de leurs avoirs dans les hypothèques, alors que la loi les autorise à en détenir jusqu'à 50% et que la qualité de ces placements est comparable à celle des obligations de la Confédération.

Avec les hypothèques, le rendement net peut être plus élevé de 1% par rapport aux obligations suisses, assure Moneypark. Et cela n'est pas uniquement valable dans le contexte actuel des faibles taux d'intérêt, mais également dans le cas où ces derniers remonteraient. Les obligations suisses pèsent en moyenne pour 20% des investissements des caisses de pension alors que la rentabilité de ces placements est faible, voire négative.

Articles en relation

Les réserves des retraites plongent avec la Bourse

Prévoyance Les caisses de pension connaissent une année difficile. La chute des actions pèsera sur le taux de couverture. Plus...

Les réserves des caisses de pension ont doublé

Suisse L'année 2017 a été favorable pour les placements des caisses de pensions. Le résultat net s'est monté à 64,1 milliards de francs. Plus...

Un quart des Suisses recourt au 2e pilier

Immobilier Pour acheter une maison, une partie des Helvètes doit recourir à sa caisse de pension. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...