British Airways cloue au sol 2500 voyageurs en Suisse

Transport aérienLa compagnie britannique a subi lundi la plus grande grève de pilotes de son histoire. Et on remet ça mardi.

Pas d’avions, pas de passagers. Le terminal 5 d’Heathrow, à Londres apparaît inhabituellement désert en ce lundi de grève.

Pas d’avions, pas de passagers. Le terminal 5 d’Heathrow, à Londres apparaît inhabituellement désert en ce lundi de grève. Image: WILL OLIVER/EPA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au départ ou à destination de Zurich, Genève et Bâle, British Airways a laissé au sol, selon une estimation prudente, plus de 5000 passagers, avec 36 vols annulés en tout: six rotations à Kloten, quatre dans la Cité rhénane et huit au bout du Léman. Mince consolation pour les usagers du troisième aéroport: seuls deux allers-retours entre London City et Genève Aéroport, effectués par BA City Flyer, filiale de British Airways, ont été maintenus.

Pas de révolte pour autant ni de trouble à l’ordre public. Pas même un frisson ou une once d’irritation dans les trois aéroports suisses. Donc aucune comparaison possible avec le chahut provoqué par l’annulation d’un vol d’Easyjet un soir de malchance météorologique.

Les voyageurs du XXIe siècle sont, il est vrai, souvent prévenus assez tôt de ce genre d’incident. Nombre de transporteurs les encouragent en plus à ne pas venir errer dans les aéroports dans l’espoir de dégoter une solution de rechange inespérée à un vol annulé. Ces précautions et cette sagesse ne diminuent pas pour autant la dimension de l’événement.

British Airways a subi lundi la plus importante grève de pilotes de son histoire. La quasi-totalité des 850 vols prévus lundi a dû être annulée. Et tout indique que l’on remet ça mardi. L’arrêt de travail annoncé provoquerait dès lors l’annulation de 1700 vols inscrits à l’horaire, avec quelque 290 000 passagers ayant réservé et payé leur place à bord.

Les grévistes appartiennent au syndicat British Airline Pilots Association (BALPA). La semaine dernière, neuf dixièmes des 4000 membres de l’organisation (sur 4500 pilotes employés par la compagnie) ont participé au vote interne sur le préavis de grève. Et 93% des votants ont approuvé l’arrêt de travail.

Hausses de salaire de 11,5%

Cette décision s’inscrit dans un conflit aux données relativement hors du commun dans la branche. La direction de British Airways propose ainsi à ses pilotes 11,5% de hausse de leur rémunération, sur trois ans. Mais les dirigeants de BALPA estiment que la compagnie doit partager avec ses pilotes une part plus importante de ses bénéfices. Ils ont atteint plus de 2,44 milliards de francs au terme de l’exercice écoulé.

«Nous espérons que nous pourrons trouver une voie propice à la résolution de ce conflit. Nous nous étions intensément efforcés d’y parvenir pendant plusieurs mois», relève le secrétaire général du syndicat majoritaire des pilotes de British Airways, Brian Strutton, s’exprimant sur Radio BBC.

Les relations entre les parties s’avèrent en fait particulièrement tendues et semblent limiter les chances d’un rapide retour aux manches à balai chez British Airways. La direction a ainsi rejeté jeudi dernier une ultime proposition syndicale: «Nous restons ouverts à des discussions constructives. Nous doutons cependant que le syndicat fasse preuve de bonne volonté avec une proposition qui coûterait 50 millions de livres de plus (ndlr: 61,1 millions de francs).»

Brian Strutton n’a évidemment pas manqué de répliquer promptement: «Cette grève coûtera à la compagnie considérablement plus que l’investissement nécessaire pour régler ce différend.» Le syndicaliste rappelle en outre que, faute d’accord avant, un troisième arrêt de travail des pilotes est à redouter le 27 septembre. L’organisation syndicale BALPA fournit en plus son propre devis: chaque journée de grève de ses membres coûte 48,88 millions de francs à British Airways.

Conditions de travail durcies

Ces tiraillements outre-Manche rappellent que toute la branche connaît de grands tourments en Europe occidentale. Rien qu’en février dernier, Air France et le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) ont réussi à se mettre d’accord, mettant un terme à près de douze mois de conflit et d’arrêts de travail dans les cockpits.

Une concurrence croissante sur le marché du transport aérien, depuis plus de vingt ans, tend il est vrai à durcir les conditions de travail au sein du personnel navigant. Tendance générant des conflits de plus en plus fréquents à propos des rémunérations de pilotes employés dans les plus grandes compagnies d’Europe occidentale.

Notons dès lors qu’un pilote de British Airways gagne en moyenne 90 000 livres (près de 110 000 francs) par an et un commandant de bord en moyenne 167 000 livres (204 074 francs), selon le quotidien «Financial Times». Des moyennes calculées, sans inclure les indemnités.

Créé: 09.09.2019, 20h16

Articles en relation

Grève des pilotes: près de 100% des vols annulés

Royaume-Uni British Airways a annoncé lundi l'annulation de la quasi-totalité de ses vols au Royaume-Uni au premier jour d'une grève monstre des pilotes portant sur les salaires. Plus...

British Airways se prépare à une grève gigantesque

Royaume-Uni Les pilotes de British Airways entendent débrayer après le refus de la compagnie de reprendre les négociations avec leur syndicat. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Budget 2020: 590 mio de déficit prévus
Plus...