Passer au contenu principal

La Bourse suisse franchit une barre historique

Mercredi, l'indice vedette SMI a brièvement franchi la barre des 11'000 points. Le coronavirus semble être en cause.

Keystone

La Bourse suisse a encore progressé mercredi. L'indice vedette SMI a pour la première fois de son histoire franchi la barre des 11'000 points dans l'après-midi. Il s'est maintenu proche de ce niveau, clôturant un peu en dessous.

«Les indices évoluent au gré des informations sur le virus et on devrait continuer à voir de la volatilité tant qu'on n'aura pas d'informations plus définitives sur ses implications», a relevé JJ Kinahan de TDAmeritrade. En attendant, «on ne peut que constater que les gouvernements un peu partout dans le monde ont jusqu'à présent fait du bon boulot pour limiter la propagation du virus», a-t-il ajouté.

Un avis partagé par les analytes d'UBS qui ont estimé que «les mesures prises à travers le monde pour enrayer la propagation du virus finiront par porter leurs fruits». Selon Activtrades, «une prolongation de la reprise actuelle est maintenant une possibilité réelle, car les investisseurs digèrent les bons résultats des entreprises ainsi que les nouvelles rassurantes en provenance de Chine concernant le coronavirus».

Recettes inférieures aux attentes

L'indice vedette SMI a fini la séance en hausse de 1,79% à 10'994,15 points, nouveau plus haut historique en clôture et avec un plus haut du jour et historique en séance à 11'006,72 points. Le SLI a gagné 1,67% à 1684,40 points et le SPI 1,58% à 13'284,04 points. Les 30 valeurs vedettes ont terminé dans le vert. ABB ( 4,8%) a fini largement en tête du classement, devant la volatile AMS ( 3,5%) et Roche ( 3,1%).

Le géant de l'électrotechnique a fait état de recettes inférieures aux attentes en 2019, mais a tenu ses promesses en matière de rentabilité et de bénéfices. En raison de l'épidémie de coronavirus, la production a été arrêtée en Chine. Ce sera sans doute un thème à gérer par le nouveau patron qui arrive dans un peu moins d'un mois.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.