La BNS songe à baisser encore les taux d'intérêt

Banque nationaleLa BNS envisage une nouvelle baisse pour détourner les investisseurs étrangers du franc suisse.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Banque nationale suisse (BNS) est prête à abaisser encore les taux d'intérêt, qui sont déjà dans le négatif, si cela s'avère nécessaire. C'est ce qu'a déclaré son président, Thomas Jordan, dans une interview publiée dans la «NZZ am Sonntag».

«Les taux d'intérêt pourraient encore rester bas pendant longtemps et un nouvel assouplissement de la politique monétaire pourrait s'avérer nécessaire», explique le banquier central. «Notre marge de manoeuvre en matière de taux d'intérêt n'est pas illimitée, mais nous avons la possibilité d'effectuer de nouvelles baisses», précise-t-il.

Lors de sa dernière décision de politique monétaire, la BNS a maintenu le taux appliqué aux avoirs à vue à -0,75%, tout comme le taux directeur propre de l'institut d'émission, introduit en juin. Avec des taux négatifs, la BNS veut rendre le franc suisse, considéré comme une valeur refuge, moins attractif pour les investisseurs internationaux.

Thomas Jordan ne croit pas que les gens retireront leur argent des banques et l'amasseront chez eux si les taux d'intérêt baissent encore. «Les coûts et les risques liés au stockage de liquidités sont plus élevés que les coûts des taux d'intérêt négatifs actuels», relève-t-il. (ats/nxp)

Créé: 03.11.2019, 02h55

Articles en relation

Record en vue pour la BNS en 2019

Suisse Le bénéfice net de la Banque nationale suisse s'élève à 13 milliards de francs au 3e trimestre. Le résultat annuel pourrait dépasser le record de 2017. Plus...

Intérêts négatifs: l'Etat suisse gagne 388 millions

Banque nationale Les taux d'intérêt négatifs instaurés par la Banque nationale suisse ont permis à la Confédération helvétique d'encaisser 388 millions de francs depuis 2011. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Conseil fédéral contre l'interdiction totale de la pub pour le tabac
Plus...