Le Bilur veut réinventer la monnaie, en la gageant sur le pétrole

EconomieLa société londonienne R FinTech ouvre un bureau à Genève. Sa cryptomonnaie reflète la valeur de stocks de barils de brut.

Ousama Al Ali, responsable du développement commercial (à gauche), et Ignacio M. Ozcariz, CEO de la société de services financiers R Fintech Plc, présentent la nouvelle cryptomonnaie, dont la valeur est alignée sur celle du pétrole.

Ousama Al Ali, responsable du développement commercial (à gauche), et Ignacio M. Ozcariz, CEO de la société de services financiers R Fintech Plc, présentent la nouvelle cryptomonnaie, dont la valeur est alignée sur celle du pétrole. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Société londonienne préparant son entrée en Bourse, R FinTech Plc a présenté ce mardi matin à Genève son projet de cryptomonnaie couverte par des stocks de pétrole. Ce projet prétend concurrencer le bitcoin – la première et la plus importante des monnaies virtuelles dont l'introduction est permise par une nouvelle technologie informatique, le blockchain. Il est basé sur un concept ancien: l'étalon-or, ou dans le cas présent, l'étalon-pétrole.

Pour le lancement de la monnaie, R FinTech Plc et ses partenaires ont ainsi acheté un million de barils de pétrole, stockés au Texas, une mise d'environ 50 millions de dollars au cours actuel. A chaque Bilur correspond la valeur d’une tonne au cours du jour. Au fur et à mesure du développement du Bilur, la société promet que davantage de pétrole sera acquis. R Fin Tech assure que «tout un chacun peut acheter du Bilur, à partir de 100 dollars à plusieurs millions de dollars par investissement». Elle met en avant sa «sécurité» et, comme pour toutes les cryptomonnaies, le contournement du système bancaire et donc des frais associés.

La société londonienne a établi ses bureaux helvétiques à Genève, disant ainsi se rapprocher des «meilleurs experts mondiaux des domaines que touche principalement Bilur, les instruments financiers et les actifs énergétiques». Bilur est en fait un produit financier de type ETF, mais selon ses concepteurs «il offre l’énorme avantage d’une disponibilité immédiate, souplesse que les fonds traditionnels ne proposent pas.»

Créé: 02.05.2017, 11h39

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.