Bénéfice en hausse pour La Poste

SuisseLe géant jaune a publié d'excellents chiffres pour le premier trimestre de l'année en cours.

Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Poste boucle le premier trimestre 2017 sur un bénéfice consolidé de 267 millions de francs, en hausse de 75 millions par rapport à l'exercice précédent. PostFinance reste sous pression.

Le résultat d'exploitation avant impôts (EBIT) du géant jaune a progressé de 126 millions de francs pour atteindre 333 millions. Ce résultat est dû aux bénéfices uniques tirés de la vente de deux portefeuilles d'actions sur le marché des services financiers, explique La Poste vendredi dans un communiqué. Le produit d'exploitation se monte à 2,13 milliards, contre 2,07 en 2016.

Si l'on fait abstraction de ces ventes, le résultat des trois premiers mois est stable par rapport à l'exercice précédent, écrit La Poste. Selon sa directrice générale, Susanne Ruoff, cela montre que les mesures adoptées pour améliorer l'efficacité de l'entreprise portent leurs fruits.

«Ce bon début d'exercice n'en diminue pas pour autant la nécessité de poursuivre la transformation de La Poste à long terme», souligne-t-elle dans le communiqué. La Poste cherche de nouvelles sources de revenus sur ses différents marchés pour assurer la stabilité du résultat opérationnel, précise le groupe.

Mieux pour PostFinance

Malgré la situation tendue sur les marchés financiers et les taux d'intérêt bas ou négatifs, le résultat d'exploitation de PostFinance a progressé de 137 millions pour s'établir à 239 millions. Ce résultat est à nouveau lié à la vente de deux portefeuilles d'actions (109 millions).

Les charges d'exploitation ont également reculé de 51 millions de francs. La Poste évoque une diminution des correctifs de valeur de portefeuille.

Les produits d'intérêts ont accusé un recul de 24 millions de francs. Pour rappel, PostFinance n'a pas le droit d'octroyer des crédits et des hypothèques à son compte, ce qui constitue un désavantage.

Lettres en recul, colis en hausse

Le résultat d'exploitation de PostMail s'élève à 105 millions de francs, soit une baisse de 7 millions par rapport au premier semestre 2016. Le nombre de lettres adressées continue de diminuer (-1,9%, contre -3,3% en 2016), tout comme le volume des journaux distribué (-1,9%, -2,3% en 2016).

De son côté, PostLogistics enregistre une croissance de 6,5% du nombre de colis envoyés. Le résultat d'exploitation a augmenté de 3 millions à 27 millions de francs par rapport aux trois premiers mois de 2016.

Les versements effectués aux guichets ont reculé de 4,5%. Le coeur de métier de La Poste - les lettres, les colis et les versements - subit des pertes contenues grâce à la transformation du réseau des offices de poste, souligne le géant jaune.

Pour rappel, d'ici 2020, le géant jaune veut faire passer le nombre des bureaux de poste de 1400 à 800 ou 900. Parallèlement, les points d'accès devraient augmenter de 3700 à au moins 4000. (ats/nxp)

Créé: 26.05.2017, 09h38

Articles en relation

Les frais prélevés par La Poste seront refacturés

Swisscom Le géant bleu peut exiger de ses abonnés les coûts des factures de téléphonie payées au guichet postal. Soit 95 centimes par facture. Plus...

Près de 76 filiales de la Poste menacées

Canton de Berne Le géant jaune mise désormais sur une combinaison de points d'accès physiques et numériques. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Inquiétude chez les employés de TAmedia
Plus...