Passer au contenu principal

La bataille des télécoms en Suisse se joue mercredi

J – 3 avant le vote des actionnaires de Sunrise sur le rachat du réseau d’UPC. Le premier d’entre eux dit non. Peut-il tout faire capoter?

L’avenir du No 2 helvétique de la téléphonie mobile est entre les mains de ses actionnaires, il se jouera mercredi.
L’avenir du No 2 helvétique de la téléphonie mobile est entre les mains de ses actionnaires, il se jouera mercredi.
Keystone

Comme toute bataille boursière qui se respecte, celle entourant depuis huit mois le rachat par Sunrise du principal «câblo-opérateur» du pays – le terme sonne terriblement années 90 – vire à la série Netflix. Les complets gris se font bateleurs, les experts deviennent influenceurs, les autorités s’en mêlent, des «révélations» fuitent dans la presse.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.