Baselworld ouvrira dans un contexte incertain

HorlogerieQuelque 150'000 participants sont attendus au 43e Salon de l'horlogerie et de la bijouterie, du 19 au 26 mars, dans un contexte incertain après l'abandon du taux plancher. Les montres connectées très attendues seront dévoilées.

Les exportations horlogères suisses avaient totalisé près de 22,2 milliards de francs l'an dernier.

Les exportations horlogères suisses avaient totalisé près de 22,2 milliards de francs l'an dernier. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Baselworld, le grand événement annuel de l'horlogerie, ouvre ses portes la semaine prochaine. La branche s'apprête à dévoiler ses premières montres connectées, alors qu'elle a longtemps exprimé un certain scepticisme.

L'horlogerie helvétique, très axée sur l'exportation, n'a pas échappé au choc qu'a constitué l'abandon du cours plancher de l'euro le 15 janvier par la Banque nationale suisse (BNS). Les perspectives ont été revues à la baisse.

«Nous prévoyons une stabilité pour 2015, soit une consolidation à haut niveau, après le record de 2014», a indiqué le président de la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH) Jean-Daniel Pasche.

Pour mémoire, les exportations horlogères avaient marqué un nouveau plus haut en 2014, totalisant 22,2 milliards de francs. L'exercice 2015 a bien débuté, les exportations affichant en janvier une croissance de 3,7% à 1,64 milliard.

Pression sur les marges

«Nous n'avons pas beaucoup de recul, car le mois de janvier ne reflète pas complètement l'abandon du cours plancher», concède Jean-Daniel Pasche.

Le président de la FH observe cependant d'ores et déjà une pression accrue sur les budgets et les marges des entreprises. Celles-ci investissent plus prudemment et sont plus réservées en matière d'emplois.

De nombreuses marques ont également adapté leurs prix à l'envolée du franc. Certaines ont augmenté leurs prix dans la zone euro, d'autres les ont baissés en Suisse, voire ont combiné les deux. «Il y a plusieurs cas de figure. Chaque marque a réagi en fonction de sa gamme de prix et de son positionnement géographique», fait remarquer Jean-Daniel Pasche. «Il n'y a pas de réponse unanime», résume-t-il.

Manque de visibilité

Les marchés allemand, français et russe - plombé par la crise ukrainienne - sont à la peine. A contrario, les Etats-Unis, le Japon, la Corée du Sud et le Moyen-Orient connaissent une évolution favorable. «L'horlogerie suisse n'est pas en crise, mais nous manquons de visibilité», note le président de la FH, qui reste toutefois optimiste sur les perspectives.

Des horlogers helvétiques profiteront du rayonnement de Baselworld pour présenter leurs montres connectées. Des acteurs de la branche s'apprêtent à se lancer dans l'aventure, alors que le géant informatique Apple vient de dévoiler sa très attendue montre intelligente.

«Les montres connectées ont pour l'instant rencontré un succès mitigé, ce qui suggère que les objets connectés ont besoin d'un produit 'magique' pour être adoptés» par le grand public, estime Cathy Boyle, analyste chez eMarketer. Selon elle, l'Apple Watch serait celui-ci, d'autant qu'Apple peut compter sur des inconditionnels de son écosystème.

Potentiel des montres connectées

Les ventes mondiales de montres connectées vont être multipliées par plus de 6 cette année, selon une étude de l'institut GfK publiée la semaine passée à l'occasion du Congrès mondial de la téléphonie mobile de Barcelone. Elles pourraient passer de 4 millions en 2014 à 26,1 millions d'unités en 2015.

Premier à sortir du bois, le groupe genevois Frédérique Constant va dévoiler cinq modèles à Bâle. L'entreprise chaux-de-fonnière Tag Heuer (groupe LVMH) travaille pour sa part d'arrache-pied à sa propre montre connectée et pourrait bientôt annoncer des partenariats. Le géant Swatch Group va également lancer prochainement une montre connectée de nouvelle génération.

Pendant longtemps, le patron de Swatch Group Nick Hayek s'était montré perplexe quant au potentiel commercial des montres intelligentes. «Le problème, c'est qu'une montre, c'est un bijou. Et une smartwatch a besoin de logiciel et que ce logiciel a besoin en permanence de mises à jour», avait-il expliqué à plusieurs journaux. La montre du groupe biennois n'aura pas besoin d'être rechargée.

Concentration horlogère unique

Le 43e Salon de l'horlogerie et de la bijouterie Baselworld déroulera ses fastes du 19 au 26 mars. Quelque 150'000 participants et 4000 représentants de la presse afflueront à Bâle.

Pas moins de 1500 marques en provenance de 40 pays choisissent la cité rhénane pour présenter leurs créations dans des stands aux dimensions impressionnantes qui s'étendent sur 141'000 mètres carrés.

Rendez-vous incontournable de l'horlogerie, le salon accueille aussi les principaux acteurs du secteur des diamants, des perles et des pierres précieuses, mais également les fournisseurs de machines et les sous-traitants. (ats/nxp)

Créé: 11.03.2015, 10h17

Articles en relation

Baselworld a accueilli près de 150'000 participants

Montres et bijoux Le 42e Salon de l'horlogerie et de la bijouterie Baselworld, qui a accueilli près de 150'000 participants, a fermé ses portes jeudi sur une «note très positive», selon les organisateurs. Plus...

L'horlogerie suisse continue de miser sur la Chine

Baselworld 2014 La Chine a durant des années fait figure de véritable eldorado pour l'horlogerie suisse. Malgré un repli marqué l'an passé, les professionnels du secteur continuent cependant de croire en l'avenir de ce marché. Plus...

Baselworld soigne ses relations avec la Chine

Horlogerie Le principal salon horloger de Suisse ouvre ses portes au public et si les marques affichent leur confiance, certaines se montrent prudentes à l'heure où la Chine donne le ton. Plus...

La votation du 9 février plombe Baselworld

42e édition Le nombre d'exposants pour la 42e édition du Salon mondial de l'horlogerie et de la bijouterie, qui démarre, est stable. Mais le monde horloger s'inquiète du possible déficit de main d’œuvre étrangère. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.