Le baromètre UBS des PME est optimiste

SuisseLa reprise se poursuit dans le secteur industriel. Le baromètre UBS des petites et moyennes entreprises (PME) actives dans ce domaine a progressé de 0,65 à 0,75 point de juillet à octobre.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Cette performance s'explique par une hausse du niveau de production. L'espoir d'une production future plus élevée y a également contribué, relève UBS dans un communiqué publié jeudi.

Les PME s'en sortent mieux que les grandes entreprises. Pour celles-ci, le baromètre a grimpé de 0,13 point pour atteindre 0,54 point. Les entrées de commandes en comparaison annuelle et les carnets d'ordres au regard du mois précédent ont pesé négativement.

Les deux baromètres se situent, du reste, au-dessus de leur moyenne à long terme. Depuis le début de l'année, celui des PME s'est amélioré de 1,16 point et celui des grandes sociétés de 1,12 point.

La situation se révèle moins réjouissante dans le secteur des services. Les entreprises - petites et grandes - accusent une légère dégradation. En cause: une diminution de la demande.

Les prestataires de services s'attendent à un recul des prix au cours des trois prochains mois. Sur ce point, les grandes entreprises se montrent, par ailleurs, plus pessimistes que les PME.

Détente chez les détaillants

Dans le commerce de détail, le contexte s'est détendu. Pour la première fois depuis mi-2014, les PME estiment leur situation économique «satisfaisante», relève UBS.

Les grands commerçants observent également une tendance haussière. Ils jugent leurs affaires bonnes - une première depuis l'abandon du taux plancher face à l'euro, début 2015.

Les grands acteurs du tourisme se disent satisfaits de leur activité, en dépit d'un certain essoufflement. A contrario, les PME demeurent inquiètes: leur situation continue à se péjorer, en raison d'une baisse de la demande et des chiffres d'affaires.

Dans la construction, la situation reste bonne, malgré un affaiblissement. Ce dernier résulte d'une réduction des bénéfices et de prévisions plus sombres quant à l'évolution future des coûts. Enfin, les bureaux d'architectes et d'ingénieurs ont vu leurs affaires s'étoffer quelque peu. (ats/nxp)

Créé: 07.12.2017, 11h44

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Inquiétude chez les employés de TAmedia
Plus...