Passer au contenu principal

La Banque Migros nomme un nouveau directeur

Manuel Kunzelmann succédera à Harald Nedwed, qui part à la retraite après 17 ans à la tête de la Banque Migros.

Manuel Kunzelmann est actuellement membre de la direction de la Banque cantonale de Bâle-Campagne (BLKB).
Manuel Kunzelmann est actuellement membre de la direction de la Banque cantonale de Bâle-Campagne (BLKB).
BLKB

Manuel Kunzelmann a été nommé directeur général de la Banque Migros à partir du 1er mai prochain. Oeuvrant actuellement pour la Banque cantonale de Bâle-Campagne (BLKB), il succédera alors à Harald Nedwed, lequel a décidé de prendre sa retraite après avoir été à la tête de l'établissement contrôlé par Migros pendant presque 17 ans.

Le nouveau patron travaillera jusqu'à fin avril pour la Banque cantonale de Bâle-Campagne (BLKB) en tant que responsable de la division Stratégie et performance des marchés et membre de la direction générale, précise vendredi la Banque Migros.

A la BLKB, ses prérogatives seront reprises à titre intérimaire par Alexandra Lau, directrice juridique et conformité, elle aussi membre du comité exécutif de l'établissement rhénan.

Le conseil de banque va se prononcer sur le remplacement du démissionnaire dans les prochaines semaines, indique la BLKB vendredi. M. Kunzelmann avait intégré en 2017 la direction générale de la banque, où il occupe des postes à responsabilité depuis 2009.

Une banque en expansion

Sous la direction d'Harald Nedwed, la somme du bilan de la banque Migros a enregistré une croissance de 81% pour atteindre 47 milliards de francs. Quant aux capitaux propres, ils ont augmenté de 156% depuis fin 2003, sans augmentation de capital.

Le nombre de succursales est pour sa part passé de 38 à 67. Les clients disposent maintenant d'environ 4000 points de retrait d'espèces, l'un des réseau les plus fourni en Suisse, indique le bras financier du géant de la distribution.

Il compte également parmi les cinq plus grandes banques hypothécaires suisses, selon le communiqué, et emploie plus de 1300 collaborateurs.

Au premier semestre 2019, l'établissement bancaire a augmenté ses recettes de 2,4% à 321,5 millions de francs. Quant au bénéfice net, il s'est établi à 131,8 millions de francs, en hausse de 8,9% en comparaison annuelle, dopé par la cession de biens immobiliers.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.