L’automne ne profite pas à l’industrie suisse

ConjonctureL’institut de recherches conjoncturelles du Poly de Zurich dévoile un mois d’octobre plutôt décevant pour l’économie du pays.

Bonne nouvelle, les établissements hôteliers prévoient une augmentation des nuitées encaissées

Bonne nouvelle, les établissements hôteliers prévoient une augmentation des nuitées encaissées Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’automne ne profite pas à l’économie suisse. « L’indicateur de la situation des affaires a chuté en octobre dans la plupart des secteurs d’activité. La tendance négative s’avère en outre particulièrement marquée dans l’industrie de transformation. Une baisse constante y persiste depuis onze mois », relève l’Institut de recherches conjoncturelles du Poly de Zürich (KOF).

Rappel de quelques exemples concrets d’entreprises actives dans l’industrie dite de transformation : les fabricants de produits à base de matière plastique, de verre, les producteurs d’articles textiles ou de papier. Le commerce de détail manque lui aussi d’impulsion. « Aucun accroissement net des chiffres d’affaires n’est en vue dans ce secteur », confirment les spécialistes du KOF.

En travaillant plus, on ne gagne pas toujours plus

La distribution n’autorise en effet guère l’espoir de travailler plus pour gagner plus. « Dans les mois à venir, les détaillants prévoient certes une légère hausse de leurs ventes, mais avec une baisse simultanée de leurs prix. La situation continue en outre de se détériorer dans le commerce de gros », relève les chercheurs du KOF. Le personnel des magasins peut toutefois se consoler en se rendant au travail : globalement, dans la branche, les effectifs sont considérés comme adéquats. « De sorte qu’aucun changement n’est prévu à ce niveau », estime le KOF.

Dans ce contexte, plutôt morose, l’optimisme des hôteliers tend à surprendre. Les établissements prévoient ainsi une nouvelle augmentation des nuitées encaissées, mais sans renoncer à de nouvelles hausses de prix. Les restaurateurs se montrent toutefois moins sûrs d’eux. « Au troisième trimestre, la vente de mets et de boissons n’atteint pas tout à fait le niveau de l’année précédente. Pour les mois à venir, la branche ne s’attend à aucun changement majeur de la situation. Les restaurateurs ne s’attendent en effet à aucune évolution significative dans la demande et la vente de mets et de boissons », constate le KOF.

Les effectifs augmenteront sur la place financière

Une branche, fondamentale dans l’économie helvétique, apporte un démenti réjouissant. « La situation est bonne chez les fournisseurs de services financiers. Que ce soit des banques ou des assurances. Leurs bénéfices devraient se stabiliser dans les mois à venir. Les professionnels de ces firmes se montrent encore plus satisfaits de leur situation en octobre que le mois dernier. La demande de leurs services a il est vrai poursuivi son évolution positive. La situation bénéficiaire s’est ainsi légèrement améliorée, même si les dépenses d’exploitation ont augmenté plus souvent que les recettes », nuancent les experts du KOF. Du coup, la majorité des acteurs de la place financière helvétique envisage d’accroître leurs effectifs. Ils devraient y parvenir, puisque la main-d’œuvre disponible ne manque pas.

Créé: 06.11.2019, 16h23

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dix écoles genevoises cambriolées
Plus...