Passer au contenu principal

La zone euro offre quatre mois de répit à la Grèce

Un accord a été trouvé hier soir à Bruxelles. Athènes bénéficiera d’une extension de son programme de financement.

Yanis Varoufakis, le ministre grec des Finances, pouvait montrer son soulagement à la fin des négociations, vendredi soir à Bruxelles.
Yanis Varoufakis, le ministre grec des Finances, pouvait montrer son soulagement à la fin des négociations, vendredi soir à Bruxelles.
OLIVIER HOSLET/OPA

Athènes et Bruxelles doivent soupirer de soulagement. Un accord semble avoir été trouvé hier soir sur l’extension du programme de financement de la Grèce, après trois intenses réunions des ministres des Finances de la zone euro en l’espace de dix jours.

«Les membres de l’Eurogroupe vont mettre en place une extension du programme d’aide à la Grèce d’ici à quatre mois», a annoncé Valdis Dombrovskis sur son compte Twitter vers 21 heures. Dans un communiqué, l’Eurogroupe confirme avoir décidé de prolonger de quatre mois le plan d’aide de la Grèce, sous condition. Athènes s’est engagée à présenter dès lundi des réformes qui seront évaluées par ses créanciers.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.