Passer au contenu principal

La pauvreté s’étend à Genève, loin des projecteurs

Du nombre de dossiers à l’Hospice général à celui des personnes qui renoncent aux soins dentaires, les indicateurs montrent que la précarité s’exacerbe.

Genève, le 13 décembre 2016. Galiffe. Le Bâtiment de l'accueil de nuit des sans-abri de l'Armée du Salut ne désemplit pas. A Genève, la précarité gagne du terrain depuis un an.
Genève, le 13 décembre 2016. Galiffe. Le Bâtiment de l'accueil de nuit des sans-abri de l'Armée du Salut ne désemplit pas. A Genève, la précarité gagne du terrain depuis un an.
Laurent Guiraud

Cette année, un grand nombre de personnes passeront Noël dans la précarité sur l’arc lémanique. Difficile de savoir combien, difficile également de savoir si elles seront plus ou moins nombreuses que l’an dernier. Les statistiques à leur sujet sont maigres. Les offices fédéraux et cantonaux, excellents quand il s’agit de recenser l’hébergement touristique, les ventes du commerce de détail ou le nombre de vaches, sont empruntés en ce qui concerne les pauvres.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.