Passer au contenu principal

Le marché du commercial s’enfonce dans la crise

Selon une récente étude, la Suisse n’avait plus fait face à une telle offre de surfaces de bureaux vides depuis dix ans.

Image d'illustration.
Image d'illustration.
DR

Sur l’arc lémanique, un fossé s’est creusé au sein du secteur immobilier. Alors que le locatif fait toujours face à un taux minime de vacance, le commercial subit les affres d’une offre en surfaces disponibles bien trop importante. «Avoir un certain stock de locaux à disposition est sain pour le marché, rappelle Daniel Roux, président de la société immobilière Aton. Mais actuellement il est vrai qu’on a largement dépassé le seuil acceptable d’offres.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.