Passer au contenu principal

Fermer les Bourses ne serait pas la bonne solution

Après cinq journées de volatilité extrême, l’hypothèse de fermer les marchés circulent. Une fausse bonne idée, selon les experts.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

Mardi, dans une note envoyée aux investisseurs, Ramon Monzon, président de la Bourse des Philippines, indiquait que les ordres seraient suspendus jusqu’à nouvel ordre dans le pays. Dans des marchés devenus fous depuis plus de deux semaines à cause de la propagation rapide du coronavirus, Manille est le premier gouvernement à avoir agi de la sorte.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.