Condamnation sans peine pour la patronne du FMI

FranceChristine Lagarde a été reconnue en partie coupable dans l’affaire Tapie, mais est dispensée de sanction.

Selon les juges, Christine Lagarde n’est pas tenue pour responsable du déclenchement de la procédure d’arbitrage privé dans le contentieux qui opposait Bernard Tapie au Crédit Lyonnais

Selon les juges, Christine Lagarde n’est pas tenue pour responsable du déclenchement de la procédure d’arbitrage privé dans le contentieux qui opposait Bernard Tapie au Crédit Lyonnais Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Christine Lagarde a été déclarée hier, en France, coupable de «négligence» dans l’affaire Tapie mais elle est dispensée de peine par la Cour de justice de la République. De plus, vu le contexte politique et économique au moment des faits – la crise mondiale de 2007-2008 – et la stature internationale de la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), les juges n’inscriront pas cette condamnation au casier judiciaire. Christine Lagarde (60 ans) risquait un an de peine et 15 000 euros d’amende. Ce verdict, paradoxal, suscite la polémique et contraint le FMI à réfléchir à la suite du mandat de sa directrice.

Reconduite à son poste

En effet, le directeur du Département de la communication du FMI, Gerry Rice, a informé depuis Washington, où siège l’institution internationale, que le «conseil d’administration a prévu de se réunir de nouveau sous peu pour en examiner les derniers développements.» A noter que lors de sa nomination à ce poste en 2011, Christine Lagarde était déjà mise en cause. Et qu’elle a été reconduite à son poste en février 2016. Le gouvernement socialiste français a, lui, immédiatement renouvelé «sa confiance» en celle qui fut la ministre des Finances, de l’Eco nomie et de l’Emploi de Nicolas Sarkozy de 2007 à 2011.

Dans le détail de la condamnation, la Cour de justice de la République – constituée de trois magistrats et de douze parlementaires – n’a donc pas suivi le procureur, qui avait requis vendredi la «relaxe». Aussi, selon les juges, Christine Lagarde n’est pas tenue pour responsable du déclenchement de la procédure d’arbitrage privé dans le contentieux qui opposait Bernard Tapie au Crédit Lyonnais (en partie aux mains de l’Etat français). Le sulfureux homme d’affaires obtiendra 403 millions d’euros en 2008.

En revanche, les juges estiment que l’ex-ministre a fait preuve de «négligence» pour avoir renoncé à tout recours face à cette décision qui attribuait 45 millions d’euros de préjudice moral aux époux Tapie. Les faits sont aujourd’hui qualifiés de «détournement de fonds publics par un tiers». D’ailleurs, lors du procès, Christine Lagarde a expliqué avoir été «consternée» par la conclusion de l’arbitrage.

Hier, au Palais de justice de Paris, en l’absence de Christine Lagarde, retournée aux Etats-Unis, c’est son avocat Me Maisonneuve qui commente le verdict. «Je relativise cette décision, d’une part parce qu’il y a une relaxe partielle, et d’autre part parce qu’elle n’est condamnée à rien». Il dit vouloir examiner l’opportunité d’un recours.

Commentaires indignés

La décision de la Cour de justice a suscité des commentaires indignés de la part de la classe politique hors des deux partis «gouvernementaux», le PS et les Républicains. Par ailleurs, l ’arbitrage en faveur de Bernard Tapie a été annulé pour fraude en 2015. Et il vaut encore des poursuites pénales à six personnes, dont le célèbre homme d’affaires.

Créé: 19.12.2016, 22h13

Articles en relation

Le FMI apporte sa «pleine confiance» à Lagarde

Justice L'ex-ministre de l'Economie et des Finances française a été condamnée par la Cour de Justice. Plus...

Lagarde jugée coupable mais dispensée de peine

Arbitrage Tapie La patronne du FMI risquait jusqu'à un an de prison et 15'000 euros d'amende. Plus...

Le parquet ne veut pas condamner Lagarde

France La patronne du Fonds monétaire international pourrait échapper à la justice, a-t-on appris jeudi. Plus...

Dialogue de sourd autour du préjudice moral

Procès Lagarde Comme lundi, la directrice générale du FMI s'est retranchée derrière ses différentes obligations de l'époque. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Moubarak
Plus...