Passer au contenu principal

Les Bourses dévissent encore malgré les appels au calme

Macro-économistes et banques centrales cherchaient à apaiser les esprits vendredi. Un échec!

Si vendredi la chute s’est poursuivie, l’heure est à l’appel au calme.
Si vendredi la chute s’est poursuivie, l’heure est à l’appel au calme.
Keystone

Il y a à peine dix jours, les places boursières semblaient encore imperturbables, enchaînant les records à la hausse. Sauf que ce calme n’était qu’apparent au vu de la panique qui s’est répandue sur l’ensemble de la planète boursière depuis lundi. Et le mouvement est vertigineux, rappelant les sombres journées survenues il y a un peu plus de dix ans, lors de la dévastatrice crise bancaire survenue suite à la faillite de la banque américaine Lehman Brothers.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.