La Bourse suisse commence l'année dans le rouge

ConjonctureLa confiance dans les marchés reste fragile, à cause du possible retrait de la Grèce de la zone euro. La hausse de Roche et Novartis a limité la casse.

Après une phase d'ouverture nerveuse, le SMI s'est largement hissé dans le vert jusqu'en milieu de journée. Ses gains se sont à nouveau effrités dans l'après-midi et sont passés dans le rouge.

Après une phase d'ouverture nerveuse, le SMI s'est largement hissé dans le vert jusqu'en milieu de journée. Ses gains se sont à nouveau effrités dans l'après-midi et sont passés dans le rouge. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Bourse suisse a terminé en baisse ce lundi 5 janvier. L'indice vedette (SMI) a reculé de 0,50%, clôturant à 8938,85 points. Le SLI a cédé 1,00% à 1317,71 points et le SPI 0,46% à 8816,38 points. Sur les trente blue chips, 24 ont reculé et six seulement avancé.

Après une phase d'ouverture nerveuse, le SMI s'est largement hissé dans le vert jusqu'en milieu de journée. Ses gains se sont à nouveau effrités dans l'après-midi et sont passés dans le rouge. La hausse des deux poids lourds de la pharma, Roche et Novartis, a permis au SMI de limiter la casse par rapport aux autres places européennes.

Faiblesse de l'euro

Dans l'ensemble, la confiance des marchés reste fragile, en raison notamment de spéculations sur un retrait de la Grèce de la zone euro, ainsi que de la faiblesse persistante de la monnaie unique. En ce début de semaine, la devise unique a reculé sous 1,20 dollar, atteignant son plus bas niveau depuis 2006. Le billet vert se montre ferme également face au franc. Il a repassé la parité pour la première fois, depuis fin 2010.

Les cycliques et les financières ont le plus souffert. La volatile Transocean (-7,1%) a, une nouvelle fois, pris la lanterne rouge des blue chips. Elle est victime de la chute continue du prix du pétrole brut.

Au niveau des établissements bancaires, Credit Suisse a cédé 2,6% et UBS 2,1%. Parmi les cycliques, ABB (-2,8%), Clariant (-2,6%) et Holcim (-2,7%) ont nettement reculé aussi. Les valeurs du luxe Richemont et Swatch ont fini en baisse respective de 2,4% et 2,1%.

SGS (-2,5%) a annoncé la fin du programme de rachat d'actions en cours depuis 2012. Un relèvement de recommandation à «buy» de «neutral» par J. Sarasin n'a pas suffi à inverser la tendance.

Lonza et Givaudan en hausse

Dans le camp des gagnants, Roche a pris 2% et Novartis 0,9%, freinant fortement la baisse du SMI. JPMorgan a relevé la recommandation pour les deux titres rhénans à «overweight».

Lonza ( 1,7%), Actelion ( 2,3%) et Givaudan ( 1,6%) ont également progressé. Lonza a bénéficié de la progression du dollar, alors qu'Actelion et Givaudan, déjà meilleurs performeurs l'an dernier, poursuivent sur leur lancée. JPMorgan a nettement relevé l'objectif de cours d'Actelion. Le groupe pourrait aiguiser les appétits d'autres acteurs. La banque préfère rester neutre sur le titre.

Sika dans le rouge

Sika demeurait en baisse de 0,2%, en fin de séance. La querelle autour de la prise de contrôle par le français Saint-Gobain se poursuit. La holding SWH de la famille fondatrice réclame à la justice la convocation d'une assemblée générale extraordinaire.

Cela a surpris le président du conseil d'administration Paul Hälg, car tous les administrateurs, y compris ceux représentant SWH, étaient d'accord pour discuter de la question après les fêtes de fin d'année.

Dans le camp des perdants, on trouve aussi Progressnow (-28%), OTI Energy (-18%), Edisun Power (-6,4%) et Meyer Burger (-6,1%).

HBM Healthcare ( 3,1%) a profité de l'annonce, pour les neuf premiers mois de l'exercice 2014/15, d'un bénéfice provisoire de 237 millions de francs.

Les actionnaires de Leclanché ( 0,2%) ont accepté l'arrivée du danois Recharge dans le capital de la société, lors de leur assemblée générale extraordinaire. Le financement du groupe yverdonnois est garanti à moyen terme. (ats/nxp)

Créé: 05.01.2015, 18h47

Articles en relation

Les actionnaires de Leclanché approuvent le financement

Batteries Réunis lundi en assemblée générale extraordinaire, les actionnaires du fabricant vaudois de batteries ont approuvé un financement de 21 millions de francs, annoncé le 8 décembre dernier. Plus...

Merkel entre dans la danse électorale grecque

Elections anticipées La chancelière serait prête à laisser Athènes sortir de l’euro en cas de victoire de la gauche radicale aux législatives Plus...

Berlin veut le maintien de la Grèce dans la zone euro

Monnaie unique Le gouvernement allemand souhaite que la Grèce reste dans la zone euro et n'a pas établi de plan pour anticiper le cas contraire, a assuré dimanche le vice-chancelier allemand, le social-démocrate Sigmar Gabriel. Plus...

Les dettes d’Etat, le pactole inattendu de 2014

Bourse Cette année aura été exceptionnelle pour le marché des obligations souveraines. Le miracle peut-il se poursuivre en 2015? Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...