Passer au contenu principal

FailliteDans l'affaire LSK, Strauss-Kahn contre-attaque

Dominique Strauss-Kahn a porté plainte pour «abus de biens sociaux» dans l'affaire de la faillite du fonds d'investissement LSK.

Dominique Strauss-Kahn pourrait avoir de nouveaux ennuis. La société d’assurance La Bâloise, un des créanciers du fond d'investissement (LSK) que l'ancien patron du FMI gérait avec son associé Thierry Leyne, a assigné en justice le conseil d’administration de LSK, selon le site internet du Nouvel Observateur, mercredi 17 décembre.

Début novembre, la société d'investissement LSK, dont DSK a présidé le conseil d'administration pendant un an et où il était actionnaire à hauteur de 20%, s'était déclarée en cessation de paiements, du fait d'une aggravation de sa situation financière. Ses pertes seraient estimées entre 30 et 100 millions d’euros.

Pour se protéger, Dominique Strauss-Kahn, qui a démissionné trois jours avant le suicide de son associé de Thierry Leyne le 23 octobre dernier à Tel Aviv, a donc décidé de porter plainte contre X au Luxembourg pour «abus de biens sociaux», explique le magazine français.

J.Sa

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.