Addax Petroleum paie 31 millions pour éviter les poursuites

JusticeLe Ministère public genevois a classé la procédure à l'encontre de la société pétrolière soupçonnée de corruption au Nigeria.

Le bâtiment qui abrite la société Addax Petroleum, à la route de Malagnou.

Le bâtiment qui abrite la société Addax Petroleum, à la route de Malagnou. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Classement de la procédure contre Addax Petroleum ! Le ministère public, dans un communiqué publié ce mercredi, annonce avoir mis à terme à l'instruction pénale à l'encontre de la société pétrolière, qui a payé 31 millions de francs en faveur de l'Etat de Genève à titre de réparation.

La procédure a été lancée en février par les procureurs genevois, suite à la parution d'un article dans la Tribune de Genève qui faisait état d'une affaire de corruption au Nigeria touchant la société basée à Malagnou. Dans ce cadre, deux membres de la direction d'Addax Petroleum avaient été prévenus de corruption d'agents publics étrangers. Ils ont passé plusieurs nuits dans la prison de Champ-Dollon dans ce cadre.

Des dizaines de millions au Nigeria

Il était reproché à Addax Petroleum des paiements injustifiés de plusieurs dizaines de millions de dollars en faveur d'une société et d'avocats dans la première économie d'Afrique. «Ces versements pouvaient avoir servi à rémunérer illégalement des officiels nigérians dans le but de favoriser l'activité d'Addax dans ce pays», indique le Ministère public dans un communiqué. Les procureurs genevois disent avoir enquêté pendant quatre mois de manière «approfondie», en procédant à de nombreuses auditions, analyses et perquisitions.

«Tout en considérant qu'aucune intention délictueuse n'avait pu être établie par les autorités de poursuite, les prévenus ont reconnu d'éventuels manquements et déficits organisationnels au sein d'Addax», indique le Ministère public.

Addax Petroleum, qui a collaboré au cours de la procédure, a indiqué avoir pris des mesures pour renouveler son personnel dirigeant à Genève. L'entreprise a également souligné avoir pris des mesures pour améliorer ses processus internes de lutte contre la corruption.

Un groupe chinois

Addax Petroleum, spécialisé dans la prospection minière et pétrolifère, a été créé par Jean-Claude Gandur en 1994. En 2009, l'homme d'affaires suisse a vendu la société au conglomérat chinois Sinopec, une des plus grandes entreprises au monde, pour 7,3 milliards de dollars.

C’est sur la base de l’article 53 du Code pénal que la procédure contre le groupe genevois a été close. Cet article stipule que «lorsque le prévenu a réparé le dommage ou accompli tous les efforts que l’on pouvait attendre de lui pour compenser le tort qu’il a causé et rétablir une situation conforme à la loi, il est mis fin à la procédure», souligne la justice dans son communiqué.

Le montant déboursé par Addax, 31 millions de francs, constitue le principal arrangement entre une entreprise et la justice genevoise depuis l'affaire HSBC Private Bank (Suisse). La filiale helvétique de la banque anglo-saxonne, soupçonnée de blanchiment d'argent aggravé, avait alors consenti à payer 40 millions de francs pour qu'une procédure à son encontre soit classée.

Créé: 05.07.2017, 15h19

Articles en relation

Une affaire explosive rattrape le pétrolier Addax

Enquête Les experts-comptables du groupe genevois appartenant au géant chinois Sinopec sonnent l’alarme concernant d’étranges paiements, au Nigeria, portant sur 100 millions de dollars. Plus...

Perquisition chez Addax Petroleum

Soupçon de corruption La justice genevoise a arrêté le directeur exécutif du groupe pétrolier ainsi que son directeur juridique. Plus...

Jean Claude Gandur réside désormais à Malte

Migration L’homme d’affaires vaudois et mécène du Musée d’art et d’histoire de Genève paiera ses impôts dans cette île. Plus...

Le pétrolier Oryx licencie 40% de ses effectifs suisses

Chute du brut Les rendements des gisements exploités par le groupe présidé par Jean Claude Gandur seraient moins rentables que prévu. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Cycle genevois toujours aussi inégalitaire
Plus...