Passer au contenu principal

L’Arabie saoudite veut se libérer du carcan du brut

Le plus grand producteur mondial d’or noir prend des mesures historiques pour résister à l’effondrement des cours.

AFP/Archives

Le prince Mohammed ben Salmane Al Saoud a présenté hier un plan historique, intitulé «Vision saoudienne à l’horizon 2030». Un de ses éléments majeurs confirme un engagement pris au début de l’année: privatiser un tant soit peu la plus grande compagnie pétrolière du monde, Saudi Aramco (Saudi Arabian Oil Company, le même acronyme signifiant Arabian American Oil Company de 1944 à 1988).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.