APG SGA fait bondir ses résultats en 2016

PublicitéLe conseil d'administration proposera le versement aux actionnaires d'un dividende de 24 francs par action.

Le groupe genevois de publicité APG SGA a profité de la vente d'un immeuble à Bâle.

Le groupe genevois de publicité APG SGA a profité de la vente d'un immeuble à Bâle. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

APG SGA a fait bondir son bénéfice net de près d'un tiers en 2016, à la faveur d'un élément extraordinaire. Le groupe genevois de publicité a également amélioré ses recettes.

La vente d'un immeuble à Bâle a constitué un facteur extraordinaire positif. Grâce à lui, le bénéfice net d'APG SGA s'est envolé de 32,3% sur un an, à 70,5 millions de francs. En l'excluant, il affiche une hausse de seulement 0,8% à 52,6 millions, a indiqué le groupe mardi.

Les recettes d'exploitation se sont étoffées de 7,3% par rapport à 2015, à 339,8 millions de francs. Sans ces effets exceptionnels, les revenus du spécialiste de l'affichage publicitaire ont augmenté de 0,6% à 317,2 millions.

Vive concurrence

Le résultat d'exploitation (EBIT) a bondi de 30,4% à 88,8 millions de francs grâce à la cession de cet immeuble qui a rapporté 22,6 millions au premier semestre. Sans cet effet, le résultat avant intérêts et impôts affiche un recul de 0,5% à 66,3 millions. Ces résultats sont dans l'ensemble supérieurs aux attentes des analystes consultés par l'agence AWP.

Les revenus publicitaires ont progressé de 0,7% à 315,4 millions de francs «dans un environnement de très vive concurrence». Les recettes en Suisse ont augmenté de 0,4% à 303,4 millions. L'exercice précédent avait été particulièrement favorable en raison des élections fédérales.

L'évolution est qualifiée de «très satisfaisante, d'autant plus qu'il a été nécessaire de compenser les chiffres d'affaires des contrats de concession échus avec l'aéroport de Genève et la ville de Lucerne». L'année écoulée a également été marquée par la poursuite du renforcement de la palette de produits numériques du groupe.

Numéro un en Serbie

Les ventes à l'étranger, où APG SGA n'est plus actif qu'en Serbie, ont progressé de 10,7% à 11,9 millions de francs. Des économies d'échelle et des mesures d'optimisation structurelles ont permis de faire progresser sensiblement les marges. Grâce à son positionnement, la société locale Alma Quattro «est le numéro un incontestable du marché serbe».

La direction d'APG SGA renonce une nouvelle fois à faire des prévisions concrètes pour l'exercice en cours. La société explique ce choix en raison de la forte volatilité, de la tendance à faire des réservations avec des délais de plus en plus courts sur le marché publicitaire, ainsi que de procédures de recours en instance pour certains contrats partenaires.

Le conseil d'administration propose au titre de l'exercice écoulé le versement aux actionnaires d'un dividende de 24 francs par action, soit un franc de plus que l'année dernière. (ats/nxp)

Créé: 28.02.2017, 07h20

Articles en relation

La SSR évalue une limitation des revenus publicitaires

Suisse Roger de Weck ne croit pas à une limitation de la publicité, qui profiterait surtout aux chaînes allemandes et françaises, avec leurs fenêtres publicitaires suisses. Plus...

La pub pour l'alcool séduit surtout les jeunes

Suisse Les personnes qui ont une consommation à risque sont plus réceptives à ce genre de publicité estime Addiction Suisse. Plus...

Un enfant commande pour 100'000 euros de publicité

Internet Google a annulé la dette d'un jeune Espagnol de 12 ans qui avait commis une erreur de manipulation. Plus...

Migros condamnée pour publicité trompeuse

Suisse La Commission suisse pour la loyauté a approuvé deux plaintes contre la campagne «Génération M». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.