Passer au contenu principal

Avant son annonce de jeudi, la BNS a déjà tout le monde contre elle

Les membres de l’Association suisse des banquiers cherchent à se mettre d’accord sur d’éventuelles mesures visant la Banque nationale.

Image d'illustration.
Image d'illustration.
Keystone

Les banques suisses en ont marre des taux d’intérêts négatifs de la Banque nationale suisse (BNS). Tel fût, en substance, le message du président de l’Association suisse des banquiers (ASB), Herbert Scheidt, lors de la Journée des banquiers, le 12 septembre à Zurich. Le président de la direction de cette même organisation, Jörg Gasser, a lui-même évoqué des réflexions internes au sujet d’éventuelles mesures vis-à-vis de la BNS. Les caisses de pension ne fulminent pas moins. Le boss de la BNS, Thomas Jordan, est ainsi averti avant de tenter peut-être, ce jeudi, un ajustement du taux directeur. De moins 0,75% actuellement à moins 1%, selon les prévisions d’UBS et Raiffeisen publiées le mois dernier.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.