Passer au contenu principal

Ancien du CERN, il pilote une PME de 1,3 milliard

En 14 ans, Stefano Buono a mené sa société Advanced Accelerator Application de Saint Genis Pouilly à la bourse américaine.

Comme beaucoup, il n’aurait jamais imaginé qu’il allait faire sa vie ici. Mais c’était avant. Avant le poste confortable décroché au CERN au sortir de ses études – le Graal pour un physicien. Stefano Buono est donc l’un de ces milliers «d’internationaux» qui peuplent la campagne du Pays de Gex. A priori. Car très rares parmi ces expatriés restent ceux qui ont monté une société valant 1,3 milliard de dollars à Wall Street.

L’homme aux yeux clairs l’avoue sans détour. Il a de tout temps eu un penchant pour «monter des affaires» et s’est retrouvé chercheur «un peu par accident». A l’Université de Turin c’était la revente de manuels d’occasion – il a fini par gérer un stock de 1200 ouvrages. Dans les années 90, durant les longs hivers gris du CERN, c’est une boutique de plongée à Annemasse, PoleSub.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.