Alstom et Talgo se rebiffent contre le choix des CFF

Nouveaux trainsL'achat de 29 nouveaux trains par les CFF à l'entreprise suisse Stadler Rail subit un coup de frein. Alstom et Talgo font recours auprès du Tribunal administratif fédéral (TAF) contre la transaction devisée à un milliard de francs.

L'entrée en service des nouveaux trains est prévue pour 2019. (Photo d'illustration)

L'entrée en service des nouveaux trains est prévue pour 2019. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le TAF a informé lundi les CFF du dépôt des recours du constructeur français et de l'entreprise espagnole, tous deux écartés au terme de la sélection, contre l'adjudication de ces nouvelles rames pour le trafic nord-sud, ont indiqué ces derniers dans un communiqué.

Les CFF assurent avoir accordé «la plus grande importance au respect des dispositions légales et à l'égalité de traitement», écrivent-ils. Si l'entreprise thurgovienne a été choisie, c'est uniquement parce que son offre correspondait mieux aux critères: «l'avantage de Stadler Rail était net», assurent les CFF.

En remportant cet achat, le fabriquant suisse-oriental avait aussi décroché des options pour 92 autres trains. Le contrat pour les 29 trains se monte à 980 millions de francs.

Eventuel retard

Pour le moment, les CFF ne peuvent dire si ces recours retarderont l'acquisition des nouveaux trains. Leur entrée en service est prévue pour 2019. La pénurie ne menace toutefois pas, car l'entreprise ferroviaire dispose de suffisamment de trains pour le trafic nord-sud.

Ces rames automotrices assureront d'abord les liaisons Bâle-Milan et Zurich-Milan, avant d'être utilisées sur d'autres axes, essentiellement internationaux, selon les CFF. Elles doivent répondre à l'augmentation prévue du nombre de voyageurs après l'ouverture des tunnels de base du Gothard et du Ceneri.

Les CFF s'attendent en effet à transporter deux fois plus de voyageurs via le Gothard d'ici 2025. De quelque 9000 personnes qui y transitent chaque jour aujourd'hui, le nombre de passagers devrait grimper à environ 15'000 en 2020 déjà. (ats/nxp)

Créé: 02.06.2014, 19h19

Articles en relation

Les CFF testent des trains avec des places debout

Trafic ferroviaire Les CFF testent différents aménagements avec des places debout dans des trains régionaux. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La révolte des gilets jaunes
Plus...