L'Airbus A380 a toujours plus de plomb dans l'aile

AviationL'A380 aurait dû devenir le navire amiral d'Airbus. Mais les scénarios les plus sombres entourent désormais l'avenir de l'avion géant. L'arrêt du programme ne serait plus un tabou.

Emirates est la seule compagnie dans le monde à avoir massivement misé sur l'A380.

Emirates est la seule compagnie dans le monde à avoir massivement misé sur l'A380. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Airbus a beaucoup misé sur son A380. Le géant des airs, capable de transporter plus de 500 passagers et même plus de 800 voyageurs avec une configuration en classe économique, suscite désormais de nombreuses interrogations, comme le résume le magazine allemand Spiegel.

A la direction du groupe, quand on parle d'un gros transporteur, on évoque désormais un appareil d'une capacité de plus de 300 places. Bien plus petit que l'A380 qui peine à s'imposer sur le marché. Le constructeur a certes vendu 318 appareils mais il aurait dû en vendre au moins 450, ce qui correspond au seuil de rentabilité, selon ses prévisions.

Commandes en berne

Depuis janvier, à peine 14 avions géants ont été commandés pour un objectif de 30. En termes de compagnies aériennes, seule Emirates a clairement affiché ses intentions avec des commandes pour une flotte atteignant 140 A380.

Mais ce client, essentiel pour le groupe, presse Airbus de moderniser son avion en l'équipant de nouveaux moteurs. Or le directeur général Tom Enders tergiverse sur un A380 neo. Il a en effet déclaré mercredi à Londres lors d'une réunion pour investisseurs que son groupe doit d'abord «avoir une base de clientèle convaincante».

Vers la fin de l'A380?

Les doutes entourant l'avion géant deviennent tels que certains n'hésitent plus à spéculer sur un arrêt du programme. Ces suspicions interviennent également alors que le groupe, dont le quartier général est basé à Toulouse, a annoncé qu'il allait ramener la production de l'A380 à 9 appareils par mois dès 2015 avant de la réduire encore en 2016.

En outre, Airbus ne livrera pas le premier A350 XWB à Qatar Airways ce week-end comme prévu. Il a bon espoir d'y parvenir d'ici à la fin de l'année. Il s'agit d'un marché-clé pour Airbus puisque cet appareil doit rivaliser avec Boeing 787 dans le segment des long-courriers.

Il n'en fallait pas plus pour remettre le titre sous pression. L'action qui a perdu la veille plus de 10%, recule ce jeudi de près de 5%. (nxp)

Créé: 11.12.2014, 17h07

Articles en relation

L'A320Neo d'Airbus effectue son premier vol d'essai

Transport aérien L'A320Neo d'Airbus, la version remotorisée du moyen-courrier vedette du constructeur européen, a décollé jeudi à midi de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, pour son premier vol d'essai. Plus...

L'A350 fait voler ses premiers passagers

Transport aérien L'A350 XWB, le futur long-courrier d'Airbus, effectue ce début de semaine ses deux premiers vols d'essai avec passagers pour tester le confort, la restauration et les équipements multimédia de l'appareil. Plus...

Un A380 forcé d'atterrir en Allemagne, faute de carburant

Vol Shanghai-Paris Un A380 d'Air France-KLM a été forcé d'atterrir en Allemagne, faute de carburant. L'avion qui reliait Shanghai à Paris avait dû dévier sa route après la fermeture de l'espace aérien kazakh, à cause du lancement d'une fusée Soyouz. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'accord sur le Brexit divise le gouvernement britannique
Plus...