Les actionnaires valident le rachat de Panalpina

LogistiqueLes propriétaires du logisticien danois DSV se sont montrés favorables à la reprise du Bâlois, lors de leur assemblée lundi.

Panalpina ne représentait pas le premier choix de DSV en Suisse. Six mois avant, les Danois avaient tenté d'avaler le groupe d'origine américaine Ceva Logistics

Panalpina ne représentait pas le premier choix de DSV en Suisse. Six mois avant, les Danois avaient tenté d'avaler le groupe d'origine américaine Ceva Logistics Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'assemblée générale extraordinaire du logisticien danois DSV a ouvert la voie à la reprise du concurrent bâlois Panalpina. Les actionnaires ont en effet donné leur feu vert à l'augmentation de capital nécessaire à la réalisation de cette opération, a indiqué DSV lundi.

Les deux groupes s'étaient entendus début avril pour l'acquisition du Bâlois par le Danois. Ce dernier offre 2,375 de ses propres actions par action Panalpina. Les actionnaires de l'entreprise bâloise pourront servir leurs titres dès mardi.

Les trois plus gros propriétaires de Panalpina, la fondation Ernst Göhner, Cevian Capital et Artisan Partners, ont déjà accepté l'offre de DSV qui détient ainsi déjà près de 70% de sa cible. L'objectif est d'obtenir au moins une part de 80%.

Panalpina ne représentait pas le premier choix de DSV en Suisse. Six mois avant, les Danois avaient tenté d'avaler le groupe d'origine américaine Ceva Logistics. Ce dernier avait toutefois rejeté l'offre et s'était jeté dans les bras de son principal actionnaire, l'armateur français CMA. (ats/nxp)

Créé: 27.05.2019, 17h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...