Twint part à la conquête du Vieux-Continent

Paiement mobileL'application de paiement Twint ambitionne de s'étendre au-delà des frontières helvétiques.

On ignore encore à partir de quand les utilisateurs de Twint pourront effectuer des paiements à l'étranger.

On ignore encore à partir de quand les utilisateurs de Twint pourront effectuer des paiements à l'étranger. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le concurrent suisse d'Apple, de Google et de Samsung Pay, entre autres, fait partie, avec d'autres fournisseurs européens, des fondateurs de l'European Mobile Payment Systems Association (EMPSA).

Selon un communiqué diffusé mardi, l'objectif de l'EMPSA est d'établir des systèmes de paiement mobile au-delà des frontières nationales. En plus de Twint, l'association compte entre autres le belge Bancontact Payconiq Company, l'austro-allemand Bluecode, ainsi que les scandinaves MobilePay et Swish.

On ignore encore à partir de quand les utilisateurs de Twint pourront effectuer des paiements à l'étranger. Ce que l'on sait, c'est que l'EMPSA a mis sur pied un groupe de travail «afin d'examiner les problèmes techniques d'interopérabilité». Aucune information non plus n'a filtré quant à l'extension géographique du nouveau réseau de paiement européen, ou de possibles frais lors de paiements en devises étrangères.

Pas de frontières géographiques

En principe, l'EMPSA est ouverte à de nouveaux partenaires, a assuré un porte-parole à AWP. Il n'y a pas de frontières géographiques établies, le but de l'association étant de permettre «l'utilisation internationale» des solutions de paiement mobile proposées jusqu'ici à l'échelle nationale.

Il est encore trop tôt pour fournir une date de lancement précise et des indications quant à d'éventuels frais, a poursuivi le porte-parole. Ce sont des éléments qui devront être traités par le groupe de travail.

Une «véritable alternative»

Le patron de Twint, Markus Kilb, a bon espoir de voir aboutir cette expansion en Europe. Il s'attend à ce que ce regroupement conduise à terme à promouvoir l'utilisation internationale des systèmes de paiement mobile en proposant une «véritable alternative européenne», en référence aux géants technologiques Apple, Google ou encore Samsung, qui se taillent la part du lion de ce marché.

Selon le communiqué, l'association nouvellement créée regroupe sept entreprises pour un total de 25 millions d'utilisateurs enregistrés. Les clients peuvent effectuer des paiements par le biais de leur application auprès de un million de points de vente. En Suisse, Twint revendique quelque 1,7 million d'utilisateurs, réalisant via l'application près de 4 millions d'opérations par mois. (ats/nxp)

Créé: 03.09.2019, 10h43

Articles en relation

Twint part à la conquête du Vieux-Continent

Paiement mobile L'application de paiement Twint ambitionne de s'étendre au-delà des frontières helvétiques. Plus...

Apple Pay interfère avec Twint, la Comco s'en mêle

Services financiers La firme de Cupertino s'est engagée à changer les réglages de ses smartphones qui perturbaient la bonne marche du service de paiement suisse. Plus...

Twint annonce ses débuts aux CFF et chez Nespresso

Suisse Dès 2019, les quelque 1,26 million de clients quotidiens des CFF pourront payer leur billet au moyen de l'application Twint. Plus...

Twint vise une couverture du marché de 90%

Suisse L'entreprise revendique près de 850'000 clients. Elle veut multiplier les points d'accès et les solutions pour les parkings ou encore les petites enseignes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève: les communes les plus riches ont le plus de chiens
Plus...