Toujours plus d'exposants au Salon de l'horlogerie

GenèveAlors que Baselworld enregistre des défections, son cousin genevois accueille cette année six nouvelles maisons.

Hermès expose pour la première fois à Genève.

Hermès expose pour la première fois à Genève. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La 28e édition du Salon international de la haute horlogerie (SIHH) suscite un intérêt grandissant auprès des marques du secteur, parfois au détriment de son concurrent Baselworld, confronté à des défections. L'événement genevois accueille notamment six nouvelles maisons cette année, pour un total de 35.

Hermès figure parmi les marques ayant quitté cette année la grand-messe bâloise - où elle exposait depuis 1995 - pour le SIHH. La filiale horlogère du groupe de luxe français s'est toutefois «séparée» en bons termes de Baselworld, saluant la bonne collaboration avec les équipes de la foire.

«Nous entrons au SIHH plutôt que nous ne quittons Baselworld», résume ainsi Laurent Dordet, patron de la marque depuis bientôt trois ans. Et de mettre en avant principalement la volonté d'ouvrir une nouvelle page.

«Nous étions arrivés au bout d'un cycle, marqué par une montée en puissance avec le pôle manufacturier que nous avons créé, mais aussi une montée en gamme, en savoir-faire», explique-t-il. «Nous voulions ouvrir ce nouveau chapitre avec le salon genevois, un peu plus exclusif, avec des marques un peu plus homogènes et avec lequel nous partageons beaucoup de valeurs».

Un bon positionnement

Pour Romain Gauthier, patron de la marque éponyme basée dans la Vallée de Joux, une entrée au SIHH cette année faisait sens, ne serait-ce que d'un point de vue géographique. En outre, l'événement genevois, de par sa thématique axée sur la haute horlogerie, correspond parfaitement au positionnement de la marque.

Un argument partagé par Antonio Calce, à la tête de la marque chaux-de-fonnière Girard-Perregaux (GP), qui a fait son retour au SIHH l'an dernier, après avoir quitté le salon en 2013 pour Baselworld. «Genève est vraiment le positionnement juste pour une marque comme la nôtre, avec des acteurs travaillant plus ou moins dans le même segment de prix que nous», explique-t-il. (ats/nxp)

Créé: 18.01.2018, 15h37

Articles en relation

Piaget présente une montre concept de 2 mm

Salon horloger de Genève L'horloger genevois a dévoilé une tocante révolutionnaire au SIHH qui ne sera pas commercialisée. La marque a aussi présenté sa nouvelle stratégie, axée sur le commerce en ligne. Plus...

Romain Gauthier fête sa première au SIHH

Genève L'horloger de la Vallée de Joux participe pour la première fois au Salon international de la horlogerie. Plus...

L'acteur Bradley Cooper au salon de l'horlogerie

Genève Acteurs de cinéma, sportifs et mannequins garnissent à nouveau les travées du Salon international de la haute horlogerie (SIHH) à Genève à l'invitation des marques. Plus...

Le Salon de l'horlogerie s'ouvre dans l'optimisme

Genève Le 28e SIHH, en expansion et plus connecté, a ouvert ses portes lundi à Genève. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Amherd, première femme à la tête de l'armée suisse
Plus...