Richemont se dote d'un nouveau patron

LuxeLe gestionnaire genevois de marques de luxe a nommé Jérôme Lambert au poste de directeur général. Il a également dépassé les attentes avec ses chiffres sur cinq mois.

Avant de reprendre les rênes de Richemont, Jérôme Lambert a notamment dirigé les marques Jaeger-LeCoultre et Montblanc.

Avant de reprendre les rênes de Richemont, Jérôme Lambert a notamment dirigé les marques Jaeger-LeCoultre et Montblanc. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Richemont semble bien négocier le virage numérique, lancé ces derniers mois avec le rachat de Yoox Net-A-Porter et de Watchfinder. Les deux plateformes de vente en ligne représentent plus de 10% du chiffre d'affaires sur les cinq premiers mois de l'exercice 2018/19. Afin d'accompagner cette mue, le groupe de luxe genevois a nommé un directeur général, poursuivant la réorganisation à sa tête.

Les chiffres publiés lundi quelques heures avant l'assemblée générale du groupe dépassent dans leur globalité les attentes du consensus AWP. Richemont est notamment propriétaire de la marque Cartier.

Entre avril et août, les ventes de Richemont ont bondi de 22% à 5,67 milliards d'euros (6,3 milliards de francs), selon les indications fournies lundi par le gestionnaire de marques de luxe. A taux de change constants (tcc), le chiffre d'affaires a gonflé de 25%.

Sur ce total, 708 millions sont directement liées aux activités en ligne, soit plus de 12% des recettes totales. Yoox et Watchfinder sont consolidés au niveau du groupe depuis respectivement mai et juin.

Leur intégration dans Richemont nécessitera encore du travail. «Nous nous réjouissons d'établir comment ces distributeurs en ligne peuvent collaborer avec d'autres parties de nos affaires», a indiqué lundi le président Johann Rupert lors de l'assemblée générale du groupe à Genève.

Les acquisitions ont participé au bon développement du groupe, mais pas seulement. La croissance organique, de 10%, est supérieure aux prévisions de 9% des analystes. L'horlogerie mises à part, toutes les divisions ont satisfait ou dépassé les attentes.

La forte progression a été portée par la joaillerie, dont les recettes ont atteint 2,88 milliards, ce qui représente une hausse de 11% ( 14% tcc). Du côté de l'horlogerie, la hausse des revenus s'est fixée à 2% à 1,30 milliard d'euros. En monnaies locales, la croissance s'est élevée à 4%.

Plus de CEO depuis plus d'un an

La région Asie/Pacifique est demeurée le principal débouché pour les marques du groupe Richemont, totalisant un chiffre d'affaires de 2,13 milliards, en augmentation de 20% et 23% (tcc). La progression des ventes s'est rapprochée de 30% en Europe, à 1,72 milliard.

La région Amériques s'est classée en troisième position avec des hausses très importantes, soit 35% et 42% tcc, dépassant désormais le milliard de ventes.

En marge de la publication de ces chiffres, Richemont a annoncé la nomination d'un CEO. Jérôme Lambert, jusqu'ici directeur opérationnel, assume désormais cette fonction. Par le passé, il a notamment dirigé les marques Jaeger-LeCoultre et Montblanc, ainsi que chapeauté différentes divisions au sein de la société.

L'arrivée d'un nouveau patron était attendue depuis plus d'une année. L'ancien directeur général Richard Lepeu avait démissionné en juillet 2017 alors que Richemont traversait de grandes difficultés, avec une chute de 50% du bénéfice au terme de l'exercice 2016/17.

Le président Johann Rupert assurait l'intérim jusqu'à la nomination de M. Lambert ce lundi. A l'avenir, il se concentrera sur ses fonctions au sein du conseil d'administration. La nomination d'un directeur général apportera un leadership clair à la tête de l'entreprise, affirme un analyste de Vontobel dans un commentaire.

Il ne s'agit pas du premier changement intervenu à la direction de Richemont récemment. Le groupe de luxe a changé de directeur technologique et directeur Mode et Accessoires. La création du poste de directeur opérationnel date de novembre. Jérôme Lambert est le seul à l'avoir occupé pour l'instant.

La presse évoquait en avril également des remaniements à la tête des marques Jaeger-LeCoultre et Baume & Mercier.

Les investisseurs semblaient plutôt convaincus par les annonces du jour. Vers 12h40, le titre Richemont prenait 1,3% à 83,22 francs, dans un SMI en hausse de 0,88% (ats/nxp)

Créé: 10.09.2018, 13h16

Articles en relation

Lancel passe en mains italiennes

Luxe Richemont a cédé samedi sa filiale française Lancel à la société italienne Piquadro. Plus...

Le bénéfice de Richemont s'envole au 1er semestre

Luxe Comme attendu, le groupe genevois a fortement amélioré sa performance au premier semestre de l'exercice décalé 2017/18. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Maldive, nouveau refuge de DAECH
Plus...