Peu d'intérêt pour le stockage d'énergie solaire en Suisse

Énergie renouvelableLa demande en stockage d'énergie solaire a explosé en Allemagne. En Suisse, il y a encore peu d'intérêt pour cela.

«Les batteries pour systèmes photovoltaïques ont encore un statut exotique en Suisse», explique David Stickelberger, directeur de l'Association des professionnels de l'énergie solaire Swissolar.

«Les batteries pour systèmes photovoltaïques ont encore un statut exotique en Suisse», explique David Stickelberger, directeur de l'Association des professionnels de l'énergie solaire Swissolar. Image: ARCHIVES, PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'énergie solaire voit une nouvelle ère s'ouvrir devant elle. Grâce à de puissantes batteries, les installations photovoltaïques deviendront encore plus intéressantes à l'avenir. Le phénomène s'avère particulièrement perceptible en Allemagne, où la demande en stockage a explosé. En Suisse, elle est encore modeste.

Installations photovoltaïques

Le stockage de l'énergie solaire à domicile présente un grand avantage: il permet l'indépendance des propriétaires d'installations photovoltaïques par rapport aux marchés de l'électricité et des entreprises du secteur. Grâce à une batterie, un ménage peut utiliser jusqu'à 80% du courant qu'il produit. Sans ce système, le pourcentage tombe à 20%.

En Allemagne, ce constat a provoqué un véritable boom. En l'espace d'un an, le nombre de systèmes de stockage a bondi à 25'000, dans un secteur qui pourrait peser plusieurs milliards de dollars. Le constructeur automobile BMW est notamment entré sur ce marché.

Selon les analystes de marché de la société de conseil IHS Cera, le marché mondial des batteries pourrait peser quelque 19 milliards de dollars (18,2 milliards de francs) d'ici 2017. En Suisse, la tendance peine toutefois à décoller.

Statut «exotique»

«Les batteries pour systèmes photovoltaïques ont encore un statut exotique en Suisse», explique David Stickelberger, directeur de l'Association des professionnels de l'énergie solaire Swissolar. Cette réticence est principalement due au prix. Pour une maison individuelle en Suisse, les coûts d'investissement varient entre 8000 et 18'000 francs.

En Allemagne la situation de marché est très différente. Les prix de l'électricité sont en effet nettement plus élevés pour les ménages et des subventions encouragent à l'acquisition de telles batteries.

David Stickelberger est toutefois convaincu que la demande en Suisse pour ces systèmes de stockage va considérablement augmenter, grâce notamment à une chute des prix dans les prochaines années. Selon des experts, les coûts de telles batteries baissent d'un pourcent chaque mois, tout en gagnant dans le même temps un pourcent en matière de résistance au cyclage et de densité d'énergie. «Cela signifie qu'en 2020, les batteries coûteront moitié moins qu'aujourd'hui». Logiquement, l'acquisition d'un tel système deviendra donc toujours plus intéressante.

Pas que du positif

L'association faîtière n'y voit toutefois pas que du positif. «Malheureusement, il semblerait qu'en Suisse, le développement se fasse dans la mauvaise direction», souligne le directeur de Swissolar. Selon lui, les batteries font sens pour les maisons isolées, mais dans les zones densément peuplées, l'utilisation de plus grandes capacités de stockage, ainsi que de solutions déjà existantes - telles que des bassins de retenue d'eau - serait plus avantageuse.

«Cette solution ne serait pas seulement plus intéressante financièrement, mais aussi plus écologique grâce à une utilisation moindre des ressources», note David Stickelberger. Ce dernier déplore toutefois l'opposition du secteur suisse de l'électricité, qui mettrait des bâtons dans les roues du photovoltaïque, par le biais du monde politique et de diverses réglementations.

Cette «politique de blocus» ne saurait toutefois empêcher toute évolution, estime le directeur de Swisssolar. «En matière de stockage décentralisé de l'électricité, nous allons au-devant d'un immense boom», prévient-il. (ats/nxp)

Créé: 28.07.2015, 16h57

Galerie photo

Quand les moutons broutent à l'ombre des panneaux solaires

Quand les moutons broutent à l'ombre des panneaux solaires Le champ solaire de Payerne acueillera une espèce rare d'ovin. Une solution écologique pour l'entretien de la zone.

Articles en relation

Solar Impulse a besoin de 20 millions pour repartir

Hawaii L'avion solaire est cloué au sol à Hawaï en raison d'un problème de batteries. Bertrand Piccard est à la recherche de nouveaux fonds pour continuer l'aventure. Plus...

EPFZ: Un avion solaire sans pilote bat le record de vol

«AtlantikSolar» L'engin solaire, sans pilote, a volé sans interruption pendant 81,5 heures, battant le record mondial. Plus...

Applied Materials fermera ses portes cet automne

Cheseaux Mais le fabricant de machines pour l'industrie solaire à Cheseaux-sur-Lausanne (VD) a pu améliorer son plan social. Plus...

La plus grande centrale solaire est mise en service

Bienne Dans le canton de Berne, les 8100 panneaux solaires recouvrant le toit du stade Tissot Arena sont fonctionnels. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Papyrus: les régularisés gagnent plus et vont mieux que les illégaux
Plus...