Migros et Coop dans le top 50 mondial des détaillants

Grande distribution Avec des chiffres d'affaires de 24,5 et 22,5 milliards, les deux enseignes suisses maintiennent leur bonne position sur le marché de détail global.

Migro se classe ainsi en 39ème position dans le classement mondial.

Migro se classe ainsi en 39ème position dans le classement mondial. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les leaders du marché suisse de la distribution Migros et Coop se maintiennent dans le classement mondial des 50 plus grands détaillants, selon le rapport «Global Powers of Retailing» publié lundi par le cabinet Deloitte. Les entreprises américaines restent en tête des 250 sociétés ayant totalisé un chiffre d'affaires de 4530 milliards de dollars en 2017, en croissance de 5,7%.

Performance «impressionnante»

Migros, qui a réalisé 24,5 milliards de dollars (quasiment autant en francs) de ventes de détail en 2017 se classe en 39ème position. L'autre géant orange, Coop, descend à la 44ème place (-1 place) après avoir engrangé 22,5 milliards de ventes. La holding de luxe Richemont a gagné neuf places pour se positionner au 129ème rang.

Le spécialiste des boutiques hors-taxe Dufry a progressé de quatre places et occupe à présent la 123ème position. Dufry est l'un des détaillants ayant connu la progression mondiale la plus rapide au cours des cinq dernières années ( 21,7% de taux de croissance annuel) selon Deloitte.

«Il est impressionnant que malgré les perspectives de croissance limitées du marché suisse, Migros et Coop maintiennent leur position sur le marché de détail global,» explique Konstantin von Radowitz, associé responsable Consumer & Industrial Products chez Deloitte Suisse.

Attention à la concurrence

Selon lui, «l'e-commerce n'a pas encore perturbé de manière significative le commerce de détail en Suisse: en 2018, les ventes en ligne ont représenté moins de 10% du total des ventes de détail en Suisse».

Mais les détaillants doivent prendre garde à la concurrence. «Nous voyons des acteurs étrangers comme Amazon, Zalando et Aliexpress devenir toujours plus présents sur le marché suisse. Les détaillants suisses doivent poursuivre leurs investissements dans leurs activités en ligne», a averti M. von Radowitz.

La tête du classement est occupée par les entreprises américaines. Wal-Mart reste ainsi «le leader incontesté», suivi par Costco Wholesale Company, The Kroger Co et Amazon. (ats/nxp)

Créé: 21.01.2019, 12h22

Articles en relation

Tourisme d'achat: mesures en vue sur la TVA?

Suisse Une commission estime qu'il faut envisager des mesures contre les pertes qu'enregistre le commerce suisse face aux achats à l'étranger. Plus...

Migros a poursuivi sa croissance en 2018

Suisse Le chiffre d'affaires annuel du géant orange a progressé de 1,3% sur un an à 28,4 milliards de francs, notamment grâce à la vente en ligne. Plus...

Le commerce suisse a perdu 16'000 emplois

Commerce de détail La concurrence internationale a pesé lourd sur le commerce suisse qui a perdu des milliers d'emplois en 10 ans. Le secteur de l'habillement surtout est en difficulté. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...