«Macron constitue le meilleur choix pour les exportateurs suisses»

Elections présidentielles françaisesThomas Flury, expert en devises d’UBS, prévoit une hausse appréciable de l’euro par rapport au franc.

Thomas Flury, chef stratégiste en devises d’UBS

Thomas Flury, chef stratégiste en devises d’UBS Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les élections présidentielles françaises paraissent pour le moment plus favorables aux entreprises exportatrices suisses qu’aux travailleurs frontaliers. Ce scrutin tend en effet à favoriser une élévation du cours de l’euro par rapport au franc. Le profil de favori d’un europhile convaincu comme Emmanuel Macron participe évidemment à cette tendance. «Une victoire de ce candidat a toujours constitué notre scénario de base. Il concourt évidemment à notre prévision d’un euro à la hausse», indique le chef stratégiste en devises d’UBS, Thomas Flury. Entretien.

Comment a évolué votre prévision sur le cours de l’euro par rapport au franc depuis que les citoyens français ont choisi le duel Le Pen-Macron pour le deuxième tour des présidentielles?

Nous avions déjà relevé notre prévision à trois mois de 1,08 franc à 1,10 et celle à six mois de 1,12 franc à 1,14 franc, lorsque le cours de l’euro a atteint la barre de 1,08 franc avec ces élections. Nous avons en revanche maintenu notre estimation à un an à 1,16 franc (ndlr: le cours de l’euro est actuellement proche de 1,084 franc).

Un succès d’Emmanuel Macron ne favoriserait-il pas, au moins à moyen terne, un euro plus fort?

Nous nous attendons à une hausse significative de l’euro par rapport au franc et au dollar cette année. Cette prévision repose sur plusieurs facteurs. Le plus important relève d’une solide amélioration de la croissance dans la zone euro au cours des derniers trimestres. Une victoire d’Emmanuel Macron a en outre toujours constitué notre scénario de base. Il concourt évidemment à notre prévision d’un euro à la hausse.

Une victoire d’Emmanuel Macron n’apparaîtrait-elle pas comme un merveilleux cadeau pour les entreprises exportatrices suisses, dès lors pour l’économie de tout le pays en dépit de produits importés plus chers?

Une comparaison entre les programmes électoraux de Marine Le Pen et Emmanuel Macron démontre clairement qu’Emmanuel Macron s’avère être le meilleur choix pour les exportateurs suisses. Ce candidat s’engage en faveur d’un marché unique dynamique en Europe. Il n’a aucune intention d’isoler son pays et de faire obstacle aux importations. Marine Le Pen se positionne en revanche pour la protection de l’industrie française en fermant les frontières. Ce serait évidemment défavorable à l’industrie helvétique. A cela s’ajouterait un euro plus faible, au cas où la candidate du Front national emménageait au Palais de l’Elysée. (TDG)

Créé: 04.05.2017, 11h29

Articles en relation

Emmanuel Macron séduit des entrepreneurs suisses

Politique Dans l’arc lémanique, le candidat à l’élection présidentielle dispose de relais dans la finance et l’industrie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Etude: les Suisses champions du monde pour restituer un portefeuille perdu
Plus...