Légère croissance des recettes pour Migros

SuisseLes ventes du groupe Migros ont légèrement augmenté en 2019 malgré un environnement difficile. Le commerce en ligne a affiché les meilleurs résultats.

Migros a enregistré une progression de ses ventes de 0,7% en 2019.

Migros a enregistré une progression de ses ventes de 0,7% en 2019. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le géant helvétique de la grande distribution Migros a réussi à faire légèrement croître ses recettes l'année dernière, dans un contexte tendu pour le secteur. Si le commerce de détail classique, notamment les supermarchés, a souffert d'un léger recul, les ventes en ligne et le commerce de proximité ont poursuivi leur avancée.

«L'an dernier, nous avons pris des mesures supplémentaires importantes afin de fortifier le groupe Migros pour faire face à l'avenir. Au vu de l'environnement de marché exigeant, Migros est sur la bonne voie», a affirmé vendredi dans un communiqué le patron Fabrice Zumbrunnen.

En 2019, le géant orange a enregistré une progression des ventes de 0,7% à 28,66 milliards de francs, soulignant qu'il s'agissait du «chiffre d'affaires le plus élevé de toute son histoire».

Résultats complets en mars

La coopérative n'a pas publié ses résultats complets, qui seront détaillés le 24 mars. En 2018, le groupe avait vu son résultat d'exploitation (Ebit) s'améliorer de 7,8% à 651 millions de francs, mais le bénéfice net s'était replié de 5,5% à 474 millions, en raison notamment de correctifs de valeur.

Le chiffre d'affaires consolidé du commerce de détail des coopératives a légèrement reculé de 0,7% à 16,7 milliards de francs, avec un repli plus marqué de 1,4% à 11,6 milliards dans les supermarchés et hypermarchés du groupe.

Le groupe a abaissé l'année dernière les prix d'environ 1500 principaux produits, ce qui a négativement impacté les recettes.

Les ventes de produits bio ont pour la première fois franchi la barre du milliard. Au total, le chiffre d'affaires des produits offrant une «plus-value écologique ou sociale» a atteint 3,1 milliards de francs (+0,6%).

Globus cherche encore un repreneur

Les marchés spécialisés (Micasa, SportXX, Melectronics, Do it Garden, Interio et Obi), secteur que Migros est en train de restructurer, ont vu leurs recettes reculer de 1,2% à 1,8 milliard de francs.

Fin juin 2019, la coopérative avait annoncé une importante réorganisation de ses activités. Après s'être séparé de m-way, d'une partie des magasins Interio et Gries Deco, Migros doit encore trouver un repreneur pour Globus. La direction compte toujours boucler l'opération d'ici mi-2020.

Selon des rumeurs relayées par la presse alémanique, l'autrichien Signa Holding, spécialisé dans l'immobilier et le commerce de détail, serait sur les rangs pour racheter Globus.

Les grands magasins ont vu leurs recettes se replier de 5,6% à 763 millions de francs, malgré l'essor du commerce en ligne. Ce recul est essentiellement dû aux fermetures de magasins qui ont suivi l'intégration des marques Schild et Globus Hommes au sein de Globus.

Parmi les filiales du géant orange, le discounter Denner a enregistré une croissance des ventes de 2,3% à 3,3 milliards de francs et les magasins de proximité Migrolino une envolée de 14,8% à 592 millions.

Commerce en ligne

Le commerce en ligne affiche quant à lui une santé resplendissante, avec des ventes en forte hausse de 9,9% à 2,3 milliards de francs. La locomotive Digitec Galaxus a réalisé à elle seule un chiffre d'affaires de 1,1 milliard, une envolée de 16,1% comparé à 2018. Leshop a pour sa part augmenté ses ventes de 2,8% à 190 millions.

Malgré un secteur du commerce de détail en difficulté, Migros a poursuivi son expansion en Suisse, son réseau comptant désormais 737 sites (10 ouvertures). La surface de vente des supermarchés, hypermarchés, marchés spécialisés et restaurants est restée quasiment stable (+0,1%) à 1,5 million de mètres carrés.

En attendant la conférence de presse annuelle du groupe à Zurich, la presse alémanique bruisse de rumeurs. Notamment sur l'éventuelle vente du centre commercial Glatt à Wallisellen en périphérie zurichoise, le premier de Suisse en matière de chiffre d'affaires.

Interrogé sur ce point par AWP, un porte-parole de Migros a indiqué que le groupe «révise son portefeuille en continu» et que «cela s'applique naturellement aussi à l'immobilier». Il a ajouté qu'«aucune décision n'a été prise sur une éventuelle cession» de ce centre commercial d'une surface de 43'000 m2 et doté de 90 magasins. (ats/nxp)

Créé: 17.01.2020, 09h22

Résultat record pour la Banque Migros en 2019

Banque Migros a connu un développement globalement fructueux de ses affaires en 2019. Les recettes et les volumes ont nettement progressé dans les crédits, principale activité de l'établissement. La vente de deux immeubles a propulsé le bénéfice net vers des sommets.

Coeur de métier de la banque, les opérations d'intérêts ont permis de dégager un résultat net de 489,1 millions de francs, en hausse de 4,2% sur un an, indique vendredi le bras financier du géant de la distribution Migros.

Les recettes issues des activités de gestion ont en revanche stagné à 102,0 millions. Dans sa globalité, le produit d'exploitation s'est étoffé de 3,2% à 639,6 millions.

Les investissements dans les nouvelles offres numériques de Banque Migros ont notamment pesé sur les dépenses. Les charges d'exploitation ont ainsi été alourdies de 2,4% à 302,9 millions, pour un rapport entre les coût et les revenus amélioré de 0,5 point de pourcentage à 46,9%.

Le résultat opérationnel a bondi de 6,4% à 306,1 millions de francs, tandis que le bénéfice net s'est envolé de 11,8% à 255 millions. Cette forte hausse est imputable à des cessions immobilières qui ont généré un gain comptable de «plusieurs millions» de francs.

La somme au bilan de Banque Migros a atteint 47 milliards de francs (+5,3%). Les créances hypothécaires ont pris 3,6% à 38,32 milliards, alors que les dépôts clientèle se sont enrobés de 4,6% à 35,48 milliards.

Articles en relation

Banque Migros va ouvrir une succursale à Aigle

Suisse Le bras financier du géant de la distribution prévoit l'inauguration de deux succursales au 3e trimestre, dont l'une dans le Chablais vaudois. Plus...

La Banque Migros nomme un nouveau directeur

Banques Manuel Kunzelmann succédera à Harald Nedwed, qui part à la retraite après 17 ans à la tête de la Banque Migros. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus est à Genève
Plus...