Moins de jeunes au chômage mais davantage de 50 ans et plus

SuisseLe taux de chômage au niveau national reste inchangé à 3% en octobre.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'économie suisse continue à montrer des signes de reprise. Le taux de chômage est resté inchangé à 3% en octobre, même si le nombre de chômeurs a augmenté, en raison notamment de facteurs saisonniers.

A la fin du mois dernier, 134'800 personnes étaient inscrites auprès des offices régionaux de placement (ORP), soit 1631 de plus que le mois précédent. Sur un an, le chômage a diminué de 6,7% ou de 9731 personnes, a indiqué jeudi le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO).

«Cette évolution continue d'être très réjouissante», a constaté Boris Zürcher, chef de la direction du travail au SECO, en conférence téléphonique. A l'exception de 2010, c'est la première fois depuis dix ans que la variation relative du chômage est aussi faible.

«Nous constatons que les opportunités sur le marché du travail s'améliorent», ajoute Boris Zürcher. Il y a actuellement moins de licenciements et parallèlement les chances de réemploi progressent.

Moins de jeunes chômeurs

Les annonces de suppression d'emploi de ces dernières semaines ne se reflètent pas encore dans les statistiques. Vu les délais de résiliation des contrats, les annonces de licenciement se manifestent dans les chiffres du chômage avec un décalage d'au moins trois ou quatre mois.

En octobre, le chômage des jeunes (15 à 24 ans), considéré comme un indicateur précoce des changements conjoncturels, a diminué de 804 personnes (-4,5%), passant à 16'905. Par rapport au même mois de 2016, il a reculé de 2190 personnes (-11,5%).

La situation est moins favorable pour les chômeurs de 50 ans et plus. Leur nombre a augmenté de 546 personnes ( 1,6%) pour s’établir à 35’729 personnes. Par rapport au même mois de l’année précédente, cela correspond néanmoins à une diminution de 1’065 personnes (-2,9%).

Moins de places vacantes

L’ensemble des demandeurs d’emploi inscrits se chiffre en octobre à 198’025 personnes, soit 4’401 de plus que le mois précédent. Sur un an, il recule toutefois de 9’487 (-4,6%).

Le nombre de places vacantes annoncées aux ORP a lui diminué de 140 en octobre, passant à 12’316. Leur nombre a cependant augmenté de 1406 sur un an.

En octobre, l'entre-saisons commence et plusieurs branches et régions commencent à en souffrir. L'hôtellerie et restauration a compté 1650 chômeurs en plus pour un taux de 7,2%, la construction 666 personnes en plus, avec un coefficient de 3,7% et l'agriculture, une hausse de 182 personnes à 1,1%.

Cet aspect saisonnier s'est reflété dans la hausse du chômage des cantons à vocation touristique. Les Grisons enregistrent la plus forte augmentation du coefficient ( 0,5 point) à 1,6%. Le Valais subit une hausse de 0,2 point à 3%. Au Tessin, le chômage progresse aussi ( 0,1 point) à 3,2%.

Reprise dans l'horlogerie

Tendance inverse à Neuchâtel et dans le Jura où le coefficient a reculé de 0,1%, pour atteindre respectivement 5% et 4,3%. Ces deux cantons ont notamment bénéficié de la reprise dans l'horlogerie, branche qui a vu son nombre de chômeurs diminuer de 134 en octobre.

Genève décroche toujours la palme du coefficient le plus élevé (5,2%), même si le taux de chômage y est resté stable. Vaud conserve un taux de 4,3%, Fribourg de 2,7% et Berne, canton à minorité romande, de 2,4%.

Avec un taux de 3,4%, en hausse de 0,1 point, Zurich est au-dessus de la moyenne suisse. Appenzell Rhodes-Intérieures a le coefficient le plus bas du pays: 0,6% en octobre, en baisse de 0,1 point.

En août, les réductions de l'horaire de travail (chômage partiel) ont touché 1’386 personnes, soit 421 de moins (-23,3%) que le mois précédent. Le nombre d’entreprises ayant eu recours à de telles mesures a diminué de 50 unités (-23,9%). Durant le mois d'août également, 3’846 personnes ont épuisé leurs droits aux prestations de l'assurance-chômage. (ats/nxp)

Créé: 09.11.2017, 10h00

Articles en relation

Une société US envoie 250 personnes au chômage

Lucerne Le groupe américain Edwards, dont le siège européen est basé à Nyon, va voir son site d'Horw (LU) fermer d'ici à mi-2018. Plus...

Le taux de chômage n'a pas évolué en septembre

Suisse La situation est également restée stable en Suisse romande. Aucun canton francophone n'a vu sa situation se dégrader. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Inquiétude chez les employés de TAmedia
Plus...